Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On part en vadrouille !
  • On part en vadrouille !
  • : Lorsque je ne suis pas en voyage, soit je prépare le suivant, soit je raconte le précédent...
  • Contact

Projets

Birmanie - Février 2015

Etats-Unis - Juillet 2015

Sud Turquie - Octobre 2015

Sud marocain - Avril 2016

Indonésie - Juillet 2016

Namibie - Avril 2017

Déjà faits

Grèce (2000), Tunisie (2001), Canaris (2002), Italie (2002), République Dominicaine (2003), Turquie (2003), Russie (2003), Etats-Unis nord est (2004), Egypte (2005), Corse (2005), Réunion (2005), Maurice (2005), Angleterre (2006), Inde Rajasthan (2007), Floride (2008), croisière Caraïbe (2008), Arizona (2009), Mexique (2009), Guadeloupe (2010), Jordanie (2010), Balkans (2011), Irlande (2011), Thaïlande (2012), Andalousie (2012), ouest américain (2013), croisière Méditerrannée (2013), Portugal (2014)

Compteur Global

Pages

Carnets De Route

30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 17:31

Chanceux d’être avec ma femme… Chanceux d’être avec mes filles… Chanceux d’être là, tout simplement… N’aie crainte, mon processeur interne l’a bien saisi et c’est pour ça que je profite à fond de chaque moment, de chaque lieu, du réveil jusqu’au coucher, de la visite des parcs nationaux jusqu’à celles des toilettes des campings... Bon, ok, là, j’aurais quand même préféré profiter un peu plus de mon matelas pneumatique à moitié dégonflé, et être réveillé un peu plus tard qu’à six heures par Sasha ! Mais bon, l'avenir appartient à ceux qui se lavent tôt, donc c’est parti pour une double dose de douche vu que la nuit prochaine en sera dépourvue… Et oui, une nouvelle fois, on ne dormira pas ce soir, là où on s’est réveillé ce matin ! Donc accroche-toi au pare-chocs arrière de Paty et suis-nous dans notre nouvelle vadrouille à la conquête de l’ouest ! Dépêche-toi, j’ai déjà enfilé mes chaussettes et mon caleçon propre, je suis fin prêt pour notre première visite !!!

 

« Mary Swanson, née en 1887, décédée en 1921… », « Lloyd Christmas, né en 1876, mort en 1919… » A ce propos, je voulais te dire que lors de notre première rencontre, j’ai tout de suite repéré que t’étais un zigoto super intelligent... Tu as donc compris que notre première visite se situe dans un cimetière… Mais pas pour y déposer une fleur sur la tombe de mon oncle américain que je n’ai jamais eu ! Non, nous sommes au Mount Moriah Cemetery de Deadwood, connu et reconnu pour avoir offert des contrats à durée indéterminée à une bonne brochette de stars de la gâchette qui officiaient au dix-neuvième siècle... Pour ne citer que les plus connus, on y trouve Calamity Jane, Seth Bullock ou encore Wild Bill Hickock, … Mais diantre, pourquoi sont-ils donc tous six pieds sous terre dans le cimetière de Deadwood ?... Non ? Aucun avis sur la question ?... Et bien pas d’problème ! Papa est là et comme d’habitude, il va tout t’expliquer…

 

Avant 1874, il n’y avait que forêts, rivières, et animaux sauvages, là où est maintenant implantée la ville de Deadwood. Oui, mais ça, c’était avant ! Car en faisant marcher tes méninges, tu vas certainement te remémorer la leçon que je t’ai enseignée avant-hier... Le traité de Fort Laramie, les indiens peinards, la découverte de l’or, le débarquement de milliers de pionniers, la guerre, les indiens plus très peinards du tout,… C’est bon, t’as reconnecté tes deux neurones ?... J’en étais où, moi, avec tout ça ? Ah oui… Arrivant dans le coin par milliers, la plupart des chercheurs d’or s’installèrent dans des tentes au milieu d’une petite clairière qui se transforma rapidement en bidonville, puis en village, puis en petite ville,… Cinquante centimètres pour trois kilos cinq, j’ai le plaisir de t’annoncer la naissance de la petite Deadwood… L’histoire de la naissance et de la croissance de Deadwood est d’ailleurs racontée dans la série qui porte son nom. Pour toi, je me suis bien évidemment avalé l’intégralité des trois saisons avant de venir ici… Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on te décrit la vie de l’époque de façon diamétralement opposée de ce que tu as par exemple vu dans la Petite maison dans la prairie ! Là, il s'agit bel et bien d'un démolissage en bonne et due forme du mythe du cowboy gentleman justicier. On y voit tout un ramassis de brutes illettrées, vulgaires et racistes passant leurs journées au saloon, au casino ou dans les bras d’une prostituée… Si notre chère docteur Quinn avait vu ça dans sa série, elle en serait encore toute chamboulée, la pauvre…

 

Ok, mais on ne voit toujours pas le rapport avec Calamity Jane, Seth Bullock et mon pote Wild Bill Hickock... Et bien si, puisque le scénario de la série s'appuie justement sur la vie de ces figures de l'histoire de la petite bourgade. Le célèbre Wild Bill Hickock y a par exemple avalé son bulletin de naissance, lâchement assassiné par l’infâme Jack McCall pour une querelle survenue lors d’une partie de poker. Et paf, en voilà déjà un au cimetière ! Quant à Martha Canary alias Calamity Jane, vu qu’elle était follement amoureuse de son Wild Bill, elle a signé un bail éternel pour le caveau d’à côté. Voilà pour notre deuxième locataire ! Enfin, Seth Bullock est arrivé à Deadwood pour y chercher de l’or. Au final, il a plutôt fait carrière en tant que sheriff de la ville… Là, tu t’attends à ce que je te conte sa mort survenue lors d’un duel épique ! Et oui, duel perdu face… à un cancer du côlon ! Et hop, tout ce petit monde est réuni au cimetière du coin qu’on visite de bon matin… Visite sympathique et tranquille au demeurant, puisque nous ne trouvons pas les fantômes de Wild Bill Hicock et Calamity Jane en train de batifoler sur leurs tombes… Et au final, y’a pas à dire, mais les cimetières américains donnent quand même plus l’eau à la bouche que ceux de chez nous ! Comme on les voit dans les films, ce cimetière est parcouru par de larges allées, en pleine verdure, avec vue imprenable sur la vallée,… Bref, ça donne presque envie…


Ouest USA 2013 653
Ouest USA 2013 657

De retour en ville, les cowboys que nous sommes parcourent la rue principale, stetsons vissés sur la tête et colts à la ceinture, à la recherche d’un saloon où étancher leur soif ! Dit autrement, mes filles, ma femme et moi cherchons un endroit où prendre un petit-déjeuner… Et tu n’vas peut-être pas en croire tes petites noreilles mais nous galérons pour en trouver un ! Oui, tu as bien entendu ! Comble du comble du comble, nous ne trouvons rien susceptible de contenter nos estomacs aux Etats-Unis !!! Mais bon, on profite de cette recherche infructueuse pour faire le tour des attractions de cette petite ville western bien agréable… Et l’endroit le plus marquant est le saloon numéro dix qui surfe depuis plus de cent ans sur la vague de l’assassinat de Wild Bill Hickock. Car oui, c’est ici qu’il s’est fait casser la pipe lors d’une partie de poker. D’ailleurs, la chaise sur laquelle il avait posé son joufflu ce fameux 2 août 1876 est exposée comme une vieille relique à l’entrée du bar…

 

Ouest USA 2013 663
Ouest USA 2013 668
Ouest USA 2013 667
Ouest USA 2013 666

 

Et pour que tu puisses étaler encore un peu plus ta culture devant tes amis, sache aussi que le jeu qu’il avait au moment de son assassinat était composé d’un as de pique, d’un as de trèfle, d’un huit de pique, d’un huit de trèfle et d’un neuf de carreau… Si tu es amateur de poker, tu sais certainement que cette combinaison s’appelle « la main du mort »… Et v’la l’travail, tu comprends maintenant pourquoi… Oui, je sais, je suis super informateur… Mais pas d’chichi entre nous, appelle-moi Super !
 

 

Ouest USA 2013 670
Ouest USA 2013 661
Ouest USA 2013 671

Allez, pour nous, maintenant, ce n’est pas la ruée vers l’or mais la ruée vers les grands espaces ! A la manière des pionniers, nous continuons notre périple vers l'ouest ! Ou plus exactement sur la 85 qui part vers le nord, puis plein ouest sur la 34 et la 24 où on se prend un bon bol d’Amérique pure, la vraie de vraie… On y traverse en effet des mégalopoles hyper peuplées… Cinquante-six, cent deux, quarante-trois,… et même quinze habitants dans le petit village d’Aladdin alias « Trou paumé au fin fond de l’Amérique profonde » ! C’est tout riquiqui… Même pas un Pizza Hut ou un McDo, c'est dire ! Là, on est au beau milieu de la pampa, genre on pourrait s’arrêter sur le bord de la route et se faire une petite sieste allongé sur le bitume…


Ouest USA 2013 678

 

Mais comme il y a mille choses à voir sur la route, on ne tente pas l’expérience pour rapidement atterrir à Hulett. D’ailleurs, ça ne t’a certainement pas échappé, nous sommes de nouveau dans le Wyoming… Deux raisons pour notre arrêt à Hulett. La première, c’est la Rogue Gallery, petit musée sur le far west américain monté de toute pièce par un passionné. On peut y voir des animaux naturalisés, des tenues d’indiens, des fusils d’époque, des flèches, ou encore un tronc d’arbre entièrement rongé par un certain Jack Buckley… Ah, je vois que cette histoire de tronc chatouille ta curiosité… En fait, Jack Buckley, plus connu sous le nom de Human Beaver, était un habitant de Hulett qui avait la particularité d’avoir, au sens propre, les dents qui rayaient le plancher… Du coup, il épatait les gonzesses du coin en abattant des arbres à la seule force de sa mâchoire. Sauf qu’un jour pas comme les autres, il participa à une compétition de bûcherons et inhala toute une colonie de puces à bois. Et ça n’pardonne pas, les puces à bois… Mort sur le coup ! Bref, ce petit musée gratuit mérite toute ton attention. Tu ne seras pas déçu, parole de Franck ! Tu dois au moins y faire un arrêt de quelques minutes, juste avant d’aller par exemple déguster un excellent burger de bison au Ponderosa Café. Un peu comme ce qu’on est en train de faire, quoi !… 

 

Ouest USA 2013 684
Ouest USA 2013 681

Ouest USA 2013 682


Ouest USA 2013 685 Ouest USA 2013 689

 

Ouest USA 2013 687

Une fois la boîte à images et la boîte à manger rassasiées, nous reprenons la route et arrivons dans un endroit à marquer d’une pierre blanche… Et elle est sacrément grosse, la pierre blanche puisque nous arrivons au Devils Tower National Monument !... Une fois de plus, tu ne vois pas ce que c’est ? Et si je te donne un autre indice comme par exemple « si bémol, do, la bémol, la bémol, mi bémol » ?... Non, toujours pas ? En fait, ce sont les quelques notes que les extra-terrestres utilisaient pour entrer en contact avec les humains dans le film de Spielberg « Rencontre du troisième type » sorti en 1977… Je sais, ça ne nous rajeunit pas, surtout toi, mais le gros caillou dont je te parle depuis tout à l’heure est l’élément central du film dans lequel on voit l’acteur principal tenter d’en dresser un modèle réduit en purée de pomme de terre dans son assiette… C’est bon, tu vois de quoi le monsieur est en train de te causer ?... De toute manière, matte mes photos et ça va t’revenir…

 

Ouest USA 2013 692
Ouest USA 2013 694

D’ailleurs, dis donc, ça fait une paille que tu n’as pas eu droit à ton petit moment géo, ton petit moment logique, ton petit moment géologique ! Ben tiens, c’est l’occasion, vu que ta curiosité te réclame une explication concernant ce monolithe bizarroïde !... Nous voilà donc il y a quelques cinquante millions d'années, pile poil au moment où une poussée de roche magmatique en fusion s'est soudainement refroidie quelques mètres avant d’accéder à la surface de la terre. Nos amis habituels, j’ai nommé la pluie, le vent, le gel et plus globalement l’érosion ont ensuite fait le taffe pour mettre à jour petit à petit cette tour du diable qui culmine quand même à plus de trois cents mètres de haut !... Cette version, c’est bien évidemment celle que te donnera tout bon scientifique… Mais moi, sincèrement, je ne crois pas à toutes ces sornettes de geek! Ecoute plutôt ma version à moi… et accessoirement à celle des indiens… Il était une fois sept jeunes filles indiennes qui cueillaient des baies sauvages dans la forêt lorsqu’un énorme ours les prit en chasse. Les fillettes, voyant l’ours se rapprocher inexorablement d’elles, implorèrent l'aide du grand esprit qui les sauva en faisant sortir du sol un gigantesque rocher. L'ours essaya bien d’escalader l’énorme rocher pour les attraper mais il glissa et laissa du même coup des marques de griffes sur les parois rocheuses... Le rocher continua à s'élever et arriva même jusqu’au ciel où les sept jeunes filles se transformèrent en sept étoiles qui composent depuis ce jour la constellation des Pléiades. Ainsi naquit le Devils Tower… Ma super version fait quand même plus plausible, non ? De toute manière, j’ai décidé qu’on allait faire le tour de ce big rocher pour mener l’enquête…


Ouest USA 2013 702
Ouest USA 2013 703

 

Deux casquettes vissées sur la tête des filles, trois gourdes d’eau remplies, cinq centilitres de crème solaire étalés, un litre et demi de pipi laissé sur place, un formulaire de junior ranger retiré au visitor center,… Voilà le programme de notre première demi-heure d’investigation peu passionnante… Ensuite, pas d’autre préparation nécessaire… Suffit de se présenter au début du trail avec ses jambes. Pour ma part, ça tombe bien car généralement, je les ai sur moi ! Et là, deux dingues qui font l’ascension du rocher, un vautour qui attend qu’un des dingues se plante, et nous quatre, noyés dans ce paysage XXL, marchant gaiement sur le sentier du Tower trail qui permet d’admirer la tour sous toutes ses coutures… Nous y rencontrons quelques américains sympas avec qui nous taillons la bavette dès qu’ils nous entendent parler français, mais déception ; aucune trace de Steven Spielberg ! J’ose quand même espérer que lorsqu’on ira rendre visite aux navajos dans quelques jours, on aura la chance d’y rencontrer Roger Hanin !... Navajos… Roger Hanin… Ah, ça y est, un léger rictus éclaire ton visage…, tu viens de comprendre ma blaguounette… Oui, je sais, je suis super blagueur… Mais pas d’chcichi entre nous, appelle-moi Super !...

 

Ouest USA 2013 707 Ouest USA 2013 709

 

Nous marchons comme ça pendant plus d’une heure, profitant de chaque sapin, de chaque rocher, de chaque chipmunk, de chaque bout de tissu que dame nature a bien voulu mettre sur notre chemin… Du tissu ? Mais qu'est-ce que ça peut bien être ?... L'origine du tissu remonte à la nuit des temps. On estime son apparition aux alentours de longtemps avant Jésus Christ… Oui, bon, ok, celle-là, je l’ai piquée à la cité de la peur… En fait, les bouts de tissu colorés que l’on trouve aux branches des arbres tout au long du parcours sont des tissus de prière que les indiens accrochent ici chaque année en juin lors de leurs cérémonies. Ben oui, rappelle-toi, le Devils Tower est sacré pour eux depuis qu’il a sauvé les sept fillettes indiennes poursuivies par l’ours, preuve que c’est cette version la bonne !!


Une fois le tour terminé, nous descendons du manège vu qu’aucun de nous n’a attrapé le pompon ! Mais avant de mettre les voiles, on n’oublie pas d’aller au visitor center pour qu’Anna se fasse une nouvelle fois remettre solennellement son insigne de junior ranger du parc… Et comment venir ici sans faire un petit coucou à l’immense colonie de chiens de prairie qui squatte l’endroit ! Des panneaux tout au long de la route annoncent d’ailleurs la couleur : Attention, chiens de prairie !!! Pour les mauvais élèves au fond de la classe, non, ces bestioles ne sont pas des chiens… Et non, Sasha, nous ne pouvons pas en ramener un à la maison !... Mais c’est vrai que ces espèces de marmottes sont plutôt attachantes… On reste avec eux un certain temps, voir même un temps certain, à tenter de les approcher et surtout à les voir se sauver dans leurs terriers dans lesquels ils vivent tous en coloc !
 

Ouest USA 2013 721

Ouest USA 2013 733 Ouest USA 2013 742


Après ça, this is the end of the journée de visite ! Car même s’il n’est que quinze heures, on avale maintenant du bitume, du bitume et encore du bitume sur l’autoroute toute droite qui part plein ouest ! Encore une fois, le GPS ne me serait pas du tout utile ici, même si j’aimerais quand même en acheter un et l’offrir à Dora l’exploratrice pour que vulgairement, elle nous foute la paix avec sa carte !!! Bref, la route est longue, les filles sont en mode sieste, il y a de la country dans les enceintes, et mon ami le régulateur est réglé sur soixante-quinze miles par heure… Le régulateur, de loin la meilleure invention depuis celle du string !... Nous traçons donc comme ça la route vers notre point de chute pour ce soir, en l’occurrence le camping primitif de Sibley Lake, en plein cœur des collines de la Bighorn National Forest… Au fait, c’est quoi un camping primitif ?... Allez, qui a une explication pour ça ?... Non, personne ? Bon, ok, c’est celui qui dit qui fait, alors c’est moi qui m’y colle !… Ben c’est simple, en fait, comme son nom l’indique, un camping primitif se situe en pleine nature. Et pour l’électricité et l’eau courant, tu peux toujours te brosser, Sandrine ! Là-bas, j’ai prévu de faire un bon brasier pour y faire cuire une bonne côte de bœuf des familles… Mmmm, j’en ai les glandes mammaires qui salivent !... Sauf que là, c’est la tâche d’huile de vidange au milieu du paysage ! Cumulonimbus, nimbostratus et autres cirrus se sont tous réunis au dessus de la Bighorn Forest pour y organiser une rave party ! Ils s’éclatent et ils le font savoir : Eclairs, tonnerre, pluie battante,… Et la goutte au nez qui fait déborder le mouchoir, c’est que plus on avance, plus la température se casse la gueule ! Quatre-vingts, soixante-huit, cinquante-quatre pour être accueilli par un petit quarante-trois degrés Fahrenheit à notre arrivée au camping… Nous qui croyions nous faire un repas formidable, nous terminons cette journée par un pique-nique fort minable, collés au capot de la voiture encore chaud, seul endroit nous permettant de ne pas congeler sur place… Le moral un peu dans les chaussettes, nous finissons cette histoire en faisant un gros câlin à nos sacs de couchage en qui nous fondons tous nos espoirs pour ne pas mourir de froid cette nuit… Tu verras bien demain si nous sommes toujours vivants… De toute façon, demain est une autre aventure…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Evelyne 10/06/2014 16:02

merci pour ces précisions, donc si j'ai bien compris ( blonde je suis ) tu passes la foret depuis Sheridan par la 14A et un peu avant Lowel tu montes vers Devil canyon ?

Franck 19/06/2014 13:54



Désolé pour le retard ! Oui, c'est tout à fait ça. Il faut passer par Sheridan. Juste après, tu montes dans la Bighorn forest que tu traverses. Très beaux paysages en perspectives ! Et à la
sortie, après quelques miles, tu vas avoir le bighorn canyon sur ta droite...



Evelyne 03/06/2014 15:46

Bonjour,
Tout d'abord, je vous remercie pour votre blog, qui en plus d'être une mine d'information est très drôle à lire, j'adore votre humour.
je prépare un voyage cet été et j'ai trouvé magnifique l'itinéraire que vous avez pris pour aller de Bighorn Forest vers Cody en passant par Devil Canyon, mais j'ai un peu de mal à comprendre par
où vous êtes passés. Par Billings cela fait une étape de plus de 700 kms, donc je pense qu'il y a un autre moyen. Je vous serai très reconnaissante de m'éclairer à ce sujet
Cordialement
Evelyne

Franck 09/06/2014 18:25



Hello ! Il n'y a qu'une centaine de miles entre la Bighorn National Forest et Cody. La route part de Sheridan, traverse la forêt puis te permet de voir le Devils Canyon. Très bonne surprise me
concernant ! Je recommande cette route et cet arrêt ! Y vois-tu un peu plus clair ?



Jonathan 11/05/2014 11:00

Pour les cimetières je suis d'accord mais ça donne pas trop envie ...enfin prenons notre temps :-) . Pour le rocher je suis plutôt d'accord avec toi c'est des griffes d'ours ça lol

Franck 11/05/2014 20:19


Ben oui mais personne ne me croit ! lol


Jonathan 27/10/2013 16:54

Non j ai pas d'as de pique, as de trèfle, d’un huit de pique, d’un huit de trèfle et d’un neuf de carreau…;-)

Franck 05/11/2013 18:07



lol



Jonathan 27/10/2013 13:10

Un poker Franck?

Franck 27/10/2013 13:44


Ben alors, tu as du retard mon Jojo !!! Et sinon, pour le poker, tu as la main du mort ?


Véro 16/10/2013 16:11

Mais sérieusement, photos superbes qui font rêver! et com' tjs très drôles

Franck 16/10/2013 17:26



Merci merci merci !



Véro 16/10/2013 16:10

J'adoore comme d'hab!
et je t'ai même fait un peu de pub sur face de bouc ! HUG!
Et vanté ton incroyable verve tjs bien pendue! (et non ton hypothétique ver...bien tendue!)(tu auras traduit!lol!)

Vivement la suite, dimanche, p-être ? lol!

Franck 16/10/2013 17:26



Oooooooooh ! Coquine, va !!! Merci pour la pub ! ;-)



Sullivan 30/09/2013 16:42

C'est bon je viens de finir! Tu peux publier la prochaine journée!

Franck 30/09/2013 17:22



Et alors ? Rien, aucune remarque par rapport à Dum and Dumber ??? lol



rattier 30/09/2013 12:04

Génial !! je lis je lis . je ne mets pas de com a chaque lecture mais sache que je me délecte sur ton périple familial !!! bises a vous ;)

Franck 30/09/2013 13:09



Content que mes textes te plaisent toujours autant... A+ pour la suite, alors !



sébastien 30/09/2013 09:52

ah, les joies du camping, c'est trop top, et tu n'as pas croiser de petit bonhomme vert ? Ou tu n'as pas fait les bons signaux de nuit avec tes phares !!!!

Franck 30/09/2013 10:34



Pas vu Spielberg, pas vu Roger Hanin, pas vu de bonhomme vert... lol