Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On part en vadrouille !
  • On part en vadrouille !
  • : Lorsque je ne suis pas en voyage, soit je prépare le suivant, soit je raconte le précédent...
  • Contact

Projets

Birmanie - Février 2015

Etats-Unis - Juillet 2015

Sud Turquie - Octobre 2015

Sud marocain - Avril 2016

Indonésie - Juillet 2016

Namibie - Avril 2017

Déjà faits

Grèce (2000), Tunisie (2001), Canaris (2002), Italie (2002), République Dominicaine (2003), Turquie (2003), Russie (2003), Etats-Unis nord est (2004), Egypte (2005), Corse (2005), Réunion (2005), Maurice (2005), Angleterre (2006), Inde Rajasthan (2007), Floride (2008), croisière Caraïbe (2008), Arizona (2009), Mexique (2009), Guadeloupe (2010), Jordanie (2010), Balkans (2011), Irlande (2011), Thaïlande (2012), Andalousie (2012), ouest américain (2013), croisière Méditerrannée (2013), Portugal (2014)

Compteur Global

Pages

Carnets De Route

11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 19:01
« Jeune homme, propre sur lui, sérieux, blond aux yeux bleus, cherche merveilles naturelles pour nouvelles expériences. Moches s’abstenir ! » Alors, elle te plait ma petite annonce ?... Oui ?... Ben tu sais où tu peux t’la mettre ?... Car qu’elle te plaise ou non, moi, cette petite annonce,  je la tue dans l’œuf avant même que l’œuf n’entrevoit le trouffion d’la poule ! C’est simple, jamais elle n’aura l’occasion d’entrevoir les pages du Bon Coin ! Car non seulement, des merveilles naturelles, j’en ai trois à mes côtés tous les jours, mais en plus, aujourd’hui, je nous ai mijoté un programme aux little oignons dans lequel il y en a à foison ! Je ne t’en dis pas plus, mais sache que ça fait belle lurette que j’ai les yeux qui suintent d’impatience à la simple idée de voir ce que j’vais voir, de faire ce que j’vais faire, et de vivre ce que j’vais vivre dans les heures qui suivent ! A tel point que je me suis réveillé plusieurs fois cette nuit pour dézipper la fermeture-éclair de notre tente, tout ça pour faire des points météo réguliers avec Catherine Laborde. Et alors ?... Et bien un, deux, trois… Soleil !!! Enfin, là, je m’avance peut-être un peu car il n’est que cinq heures, et pour l’instant, ce sont plutôt mes nombreuses copines les étoiles qui me chuchotent à l’oreille que leur petit cousin devrait, sauf empêchement de dernière minute, être parmi nous aujourd’hui…

Bon, tu l’as compris, il est très tôt, mais mon cerveau sait ce qui l’attend et ce saligot réclame déjà son dû ! Alors, que faire pour le contenter ?... Quand on est dans les parages à cette heure-là, le grand classique, c’est d’aller assister à la naissance du dieu soleil sur Mesa arch. Vu que tu commences à connaître le zigoto, tu te doutes bien qu’en tant que président directeur général de l'organisation de notre vadrouille, cette idée m’a un jour traversé le ciboulot. Comme si tu y étais, voici un extrait du débat tumultueux survenu à cette époque entre mon lobe temporal droit et mon lobe temporal gauche… « Levé du soleil sur Mesa Arch à 5h27… C’est trop tôt !
- Ziva, tu n’vas pas faire ton relou ! 5h27, ok, c’est tôt mais on n’est en voyage, pas en vacances, non ?...
- Ok, mais comme il faut s’y pointer un quart d’heure avant pour éviter de le louper, ça donnerait du 5h12. Ajoute à ça une petite demi-heure de route et on en est à 4h42… Ah, et j’oubliais les dix minutes de marche, ce qui nous mène à 4h32… Et l’addition risque d’être encore plus salée si tu prends en compte le temps que j’ouvre l’œil droit pendant que tu t’occupes du gauche, le temps qu’ils s’habillent, qu’ils réveillent les filles, qu’ils replient la tente, qu’ils s’humidifient la glotte, qu’ils démarrent la voiture… Bref, disons qu’il faudrait sonner du clairon vers… 3h45 !… Et la marmotte, elle met l’chocolat dans l'papier d'alu !
- Je m’couche, pas mieux !!!  Désolé monsieur le soleil, nous ne serons pas à l’heure du rendez-vous ! »
 
Maintenant, tu comprends pourquoi cette idée n’a fait que traverser mon esprit sans s’y arrêter ! Se lever à cette heure-là en pleine vadrouille avec un programme long comme le bras derrière, ça aurait été l’assurance d’une action en justice pour mauvais traitement de la part de mes filles… Du coup, ma décision est prise et elle est irrévocable ! Je prends grand soin de mes oies en leur accordant dans ma grande indulgence et mon immense bonté une heure de raclage du violon supplémentaire, pendant que bibi, ni vu ni cousu, ben il va filer à l’anglaise au point de vue de Dead Horse ! Là-bas, pour n’pas faire de jaloux, j’suis sûr que le soleil doit bien se lever aussi… Et pis ce serait dommage de rester au chaud sous la couette en essayant d’imaginer une scène qui ne se joue qu’à quelques centaines de mètres de moi, non ?…
 
Arrivé au parking, personne de chez personne ! Je vais être le seul et unique spectateur… ou courageux, à toi de choisir le terme qui convient le mieux… Moi, je choisis « chanceux », car être seul pour assister religieusement à un tel spectacle relève forcément de la chance… Ce qui est marrant, c’est d’assister aussi au réveil de la nature une fois que le soleil a gagné son combat contre les ténèbres. De petits chipmunks viennent me faire la bise pendant que des dizaines d’oiseaux bleus virevoltent tout autour de moi… Par contre, désolé, mais n’ayant pas réussi à obtenir ma deuxième année de BTS oiseauculture, je ne me risquerai pas à te donner le nom de ces petites bestioles…
 
Ouest USA 2013 2177
 
Ouest USA 2013 2179 
 
De retour au campement, ça pionce toujours ! Stratégiquement, je réveille donc dans un premier temps les filles en les incitant à en faire de même avec leur mère. Ça a quand même du bon de déléguer !... Et c’est surtout moins risqué !... Au final, elles ne se doutent pas une seconde de ce qui vient de leur passer sous l’nez il y a quelques minutes… Tant pis pour elles, elle s’en rendront compte lorsqu’elles baveront sur mes photos en même temps que toi !! Allez, ravale ta salive, nous quittons maintenant le Dead Horse Point State Park, soit le parc du point de vue des chevaux morts… Comment ? Hier, ton guide ne t’a pas expliqué pourquoi on l’appelait comme ça ? Au prix que je l’ai payé, j’espère que tu ne lui a pas laissé de pourboire, au moins ?!? !

Bref, pour la petite histoire, l’éperon rocheux de deux cents mètres de diamètre sur lequel nous nous trouvons était utilisé par les indiens pour parquer les chevaux sauvages. Et lorsque l’armée est venue massacrer les indiens, ben les pauvres bêtes sont restés là, sans eau ni Coca… Nous, nous avons suffisamment d’eau pour continuer notre route, donc direction un nouveau parc d’attractions. Aqualand ? Nigloland ? Marineland ?… Non, Canyonland ! Et plus précisément le district de Island in the Sky ! Et cet endroit porte son nom à merveille puisque nous nous retrouvons maintenant sur une île suspendue au-dessus d'un océan de canyons… Imagine un immense plateau de roche tendre labouré, raviné, creusé, ravagé, saccagé, retourné, dévoré par des dizaines de cours d’eau pendant des millions d’années pour former aujourd’hui de merveilleux canyons, de splendides aiguilles rocheuses, d’exceptionnelles falaises, de somptueuses arches… Voilà, t’as gagné ! Maintenant, c’est moi qui bave d’impatience !
 
 
Ouest USA 2013 2186 
 
Donc on commence de suite avec le premier site, celui-là même où mon lobe temporal droit insistait lourdement pour venir pour le lever du soleil : Mesa Arch ! Du parking, dix minutes de marche champêtre suffisent pour déboucher sur cette arche suspendue qui surplombe comme par magie un panorama impressionnant… C’est simple, je n’ai jamais vu une étendue aussi… étendue ! Comme d’hab’, devant un tel dévers, je papillonne et je fanfaronne pendant que Sandrine se retient de ressortir son petit déjeuner qu’elle n’a pas encore pris…


Ouest USA 2013 2191
 Ouest USA 2013 2205

Ouest USA 2013 2195
 
Ouest USA 2013 2210 
Ouest USA 2013 2214


Au fait, sais-tu ce que c’est, deux trous dans un trou ? Ne me répond pas « Mon nez dans ton… » car tu serais à côté de la plaque !... Non, c’est Washer Woman Arch que l’on peut voir au loin au travers de Mesa Arch… Bref, après une demi-heure de contemplation, on enchaîne avec d’autres points de vue et la distribution de grandes claques qui va avec… Buck Canyon… Quelle vue, mais quelle vue ! Grand View Point… Quelle vue, mais quelle vue ! White Rim View… Non mais vraiment, quelle vue ! De là, nous entamons la magnifique petite rando qui longe la falaise et qui mène une fois de plus à un point de vue wonderful amazing ! Désolé, je suis contraint d’utiliser l’anglais car j’arrive à cours de dénominatifs en français pour décrire cette beauté…

 
Ouest USA 2013 2223
 
Ouest USA 2013 2219

  Ouest USA 2013 2226

 
Ouest USA 2013 2235

 

Ouest USA 2013 2248  

Ouest USA 2013 2239
 
Ouest USA 2013 2241
 
 
Maintenant, les yeux sont rassasiés… Pas les estomacs ! Un petit intermède pique-nique sur un emplacement du Willow Flat Campground est donc décrété avant de continuer les visites de l’après-midi ! On enchaîne en effet avec un nouveau point de vue, celui de Green River Overlook qui pour moi, sans conteste, est le plus beau ! Mais comment une simple petite rivière peut-elle creuser la roche pour former une trace de pas géante de dinosaure dans le sol comme ça ? Cette empreinte de dinosaure, c’est une empreinte gravée à vie dans mon cœur ! C’est-y pas romantique, tout ça ?!? Allez, Island in the Sky, j’en avais rêvé. Island in the Sky, je l’ai fait. Island in the Sky m’a comblé ! Merveille suivante !
 
 
Ouest USA 2013 2261 
Ouest USA 2013 2268 
 
Toi comme moi, nous faisons au moins un vœu par an… En soufflant les bougies de notre gâteau d’anniversaire, pour un cil sur la joue, en jetant une pièce dans une fontaine ou en voyant une étoile filante... Et bien sache que de temps en temps, un de ces vœux se réalise. J’en suis la preuve vivante car est maintenant venu pour moi le moment d’en réaliser un ! Nom d'un pet de nonne, je vais entrer dans le cercle très fermé de ceux ayant passé leur brevet du Shafer Trail !!! Le Shafer Trail, c’est La raison avec un grand L pour laquelle nous avons loué un 4x4. Le Shafer Trail, c’est une piste étroite et vertigineuse qui descend le long de la falaise pour arriver dans la gueule du canyon. Le Shafer Trail, j’ai encore rêvé de lui, c’est bête, il n’a rien fait pour ça… Il faut que tu saches aussi que tout comme moi, Sandrine est chaude comme un volcan à l’idée de descendre cette piste... Oui, elle est chaude comme un volcan… comme un volcan d'Auvergne ! Et sur la ligne de départ, la pauvre, les yeux affolés, me demande si on va mourir !
 
 
Ouest USA 2013 2286
 
Ouest USA 2013 2273
 

Ouest USA 2013 2288


« Mais oui, papys et mamies, n’ayez crainte, j'ai bel et bien l'intention de ramener vos petites filles vivantes de cette expédition ! » Tout ça pour te dire que le monstroplante vu d’en haut pourrait en rebuter plus d’un… Mais une fois dans sa gueule béante, c’est fingers in the nose !... Ah, Sandrine ne partage visiblement pas cet avis… Car dès le premier virage où la calandre avant de Patty passe juste un tout petit peu au-dessus du vide, ben elle ne croise plus les doigts, elle fait dans son froque ! Et après chaque virage, elle est heureuse…, heureuse d’être encore en vie !... Un virage, ça va… Deux virages, ça va… Mais alors trois virages, bonjour les dégâts !!! Car là, il faut sauver le soldat Sandrine ! La pauvre enfant, à la sortie du troisième virage, est en effet atteinte de plein fouet du syndrome foudroyant de Gilles de la Tourette… Bouche les oreilles sensibles de tes enfants, je te le fais dans l’texte :
« Sers plus à gauche, merde !... T’es vraiment con de nous emmener là !... Attends qu’on soit en bas et tu vas voir, connard !...
- Mais ma chérie, détends-toi et profite de ce magnifique paysage…
- Rien à s’couer de ton paysage !... Mais c’est pas vrai, j’t’ai dit d’serrer à gauche !!! T’es sourd ou quoi ?
- Allez, calme-toi…, respire, et lâche cette pauvre poignée qui ne t’a rien fait ! Tu vas l’arracher si tu continues…
- Ouais ben justement, j’voudrais bien l’arracher pour t’en coller un coup sur la gueule !!! »

Ouest USA 2013 2296 
Ouest USA 2013 2292     
Ouest USA 2013 2294


C’est décidé ! Désormais,  je suis un évier qui n’a plus de bouchon, et tout ce qu’elle peut me dire va tout droit aux égouts… Car moi, je n’ai pas l’impression de jouer avec les vis de mon cercueil… Le Shafer Trail, je dirais même que c'est le truc le plus génial que j'ai fait de toute ma vie en étant habillé ! J’enchaîne virage sur virage, photos sur photos, pour finalement atterrir comme une fleur, délicatement, là-bas, tout au fond du canyon, heureux comme un gamin de douze ans qui vient de feuilleter son premier Playboy… Et Sandrine dans tout ça ?... Maintenant, elle va bien, merci pour elle ! Quoique, à la pause qu’on fait en arrivant en bas, sa démarche tient plus des premiers pas d’un bébé que d’un gymnaste olympique… Mais bon, elle est vivante, la poignée de la voiture est intacte, et ce fichu syndrome de la Tourette est reparti comme il était arrivé… Ouf…
 
 
Ouest USA 2013 2289  Ouest USA 2013 2283
 

« Et alors ma p’tite Sandrine, on se l’refait dans l’autre sens ?
- Alors là, on peut tromper mille fois mille personnes… Euh, non… On peut tromper une personne mille fois, mais on ne peut pas tromper mille fois mille personnes…. Non, on peut tromper une fois mille personnes, mais on ne peut pas tromper mille fois… euhhhh… »
Enfin, bref, tu l’as compris, il va falloir jouer au pisteur sioux pour se dégotter un autre chemin ! Et c’est là que l’organisateur en chef sort de son chapeau la solution miracle ! En fait, il n’y a pas de magie là-dedans puisque le truc, quand t’es en bas, c’est de poursuivre sur la Potash Road qui te ramène direct à Moab ! Mais attention, ce n'est pas pour autant qu'il nous pousse une paire d'ailes ! A certains endroits, c’est chaud patate pour ne pas laisser de petits souvenirs sous le bas de caisse de Paty. Du coup, nous suivons la piste à la vitesse d’un escargot cul-de-jatte. En trois ou quatre endroits, Sandrine est même obligée de descendre pour me guider tellement la piste est défoncée. Qui a dit qu’elle devait descendre pour faire moins de poids dans la voiture ?... Pas très sympa, ça ! Bref, on se croirait sur le Paris - Dakar sauf que là, c’est la Potash Road. A quoi j’vois ça ? Ben t’as déjà vu des toilettes le long d’une piste du Dakar ? Car là, au bord d’une piste à la circulation aussi dense que celle d’un quartier piéton, ben on trouve des toilettes ! Ils sont vraiment forts ces américains ! Tout ça pour que les collègues de Sandrine puissent vomir à leur guise après s’être retenues durant toute la descente du Shafer Trail… Allez, nom d’un Big Mac, reprenons nos esprits, il faut quand même penser à te raconter nos deux heures de piste sur la Potash Road que nous quittons rapidement pour un petit détour sur la légendaire White Rim Road… Celle-là, elle est plutôt coriace puisqu’il faut deux jours complets pour la boucler, rien que ça ! Sandrine, je te fais la promesse solennelle qu’un jour, elle sera épinglée à notre tableau de chasse ! Pour aujourd’hui, seuls les six premiers miles sont au programme pour rejoindre la Musselman Arch. Tu as vu Into the Wild ? Oui ? Et ben là, on nage en plein dedans ! Nous sommes comme dans le film, seuls au monde et en parfaite harmonie avec la nature… En espérant quand même vivre une fin un poil moins tragique, cela va d’soi ! Pour en revenir à l’arche, tu t’en doutes un peu, elle est magnifique et justifie le détour…

Ouest USA 2013 2322
 
Ouest USA 2013 2311
     Ouest USA 2013 2307
 
Par contre, lorsque sur son dos tu fanfaronneras, ni à gauche ni à droite tu ne regarderas, si cent mètres plus bas, tomber tu ne veux pas… Voilà qui est dit, il vaut mieux prévenir que mourir !... De retour sur la Potash Road, l’arrêt suivant qui a notre faveur n’est autre que le Thelma and Louise Point, l’endroit où la scène finale du film du même nom se déroule… Ben oui, tu sais, lorsque Thelma et Louise se jettent avec leur Cadillac du haut d’une falaise dans le Grand Canyon ?!?… Ben en fait, tu t’es bien fait berner car la scène a été tournée ici, au bord de la Potash Road ! Bon ok, depuis, la voiture a été remorquée, j’imagine que Thelma et Louise aussi, mais l’arrêt vaut quand même son pesant de Royal Cheese…
 
Ouest USA 2013 2325
 
Ouest USA 2013 2329 
Ouest USA 2013 2327 
La suite, ça monte, ça descend,… C’est pire que dans le Space Mountain ! Par contre, niveau beauté et enchantement, ça ne bouge pas, toujours au niveau neuf sur l’échelle de Richter ! On longe les bassins de potasse qui ont donné leur nom à la piste, on fait deux ou trois arrêts pour contempler quelques pétroglyphes gravés dans la roche et je conclurai simplement cette merveilleuse expédition nicolahulotesque en te disant que pour refaire un truc pareil, je serais prêt à claquer des sommes considérables ! Dans la limite des stocks disponibles, bien sûr !... Si tu as des tuyaux, fais-moi un signe du clavier ! On prendra rendez-vous et on en discutera tout en se descendant une douzaine de bières… Oui, le Franck aime la bière ! D’ailleurs, à l’heure où je te parle, je suis en train de m’en descendre une bonne depuis le bord de la piscine du Moab Valley Resort où nous avons élu domicile…
 
Ouest USA 2013 2330 
 
La fin d’après-midi se passe ici, entre sieste et baignade, un peu comme une récompense pour nos filles qui nous suivent dans notre vadrouille sans broncher… En parlant de récompense, on se snifferait bien une pizza ! Allez, tous chez Zax pour sa célèbre formule « All you can eat » de pizzas ! Onze dollars par adulte, quatre pour Anna et c’est gratuit pour Sasha… Par contre, désolé mais vu ce que notre petit ventre sur patte avale comme pizzas, ça m’étonnerait que ce soit encore gratuit pour les moins de quatre ans lorsque tu iras !!! Tu me raconteras ça si toi aussi, tu y vas un d’ces jours, dans un an, dans un mois ou peut-être même demain… De toute façon, demain est une autre aventure…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sand 27/03/2014 21:26

J'aimerai intervenir... Et dire que la Sandrine de ce shafer trail est un personnage de fiction et que toute ressemblance avec une personne réelle serait complètement fortuite! Et moi qui croyais
que tout ce qui se passait sur le shafer restait sur le shafer... Je pense avoir été également atteinte d'un petit accès d'alzheimer car je ne me souviens de rien ;-)

Franck 03/04/2014 14:34


Désolé, j'ai pris les empruntes sur la poignée et je viens de les faire analyser. Verdict : c'était bien toi !


lolette 27/03/2014 09:08

Tu ne peux pas t'imaginer comme cela fait du bien de s'évader cette semaine, qui n'en finit pas ! Merci

Franck 03/04/2014 14:35


Quand il n'y en à plus, il y en a encore... Prochaine journée pour bientôt !!!


sébastien 26/03/2014 22:57

Moi, je garde 2 excellent de mes lever de soleil, le mont sinai en égypte, et en turquie, avec la vue sur la Syrie. Je me rappelle avoir fait un voeux à chaque fois, et toi as tu fais pareil !
francky le baroudeur.

Franck 03/04/2014 14:37


Oui, et mon vœu à été exaucé le jour même... Le Shafer trail !