Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On part en vadrouille !
  • On part en vadrouille !
  • : Lorsque je ne suis pas en voyage, soit je prépare le suivant, soit je raconte le précédent...
  • Contact

Projets

Birmanie - Février 2015

Etats-Unis - Juillet 2015

Sud Turquie - Octobre 2015

Sud marocain - Avril 2016

Indonésie - Juillet 2016

Namibie - Avril 2017

Déjà faits

Grèce (2000), Tunisie (2001), Canaris (2002), Italie (2002), République Dominicaine (2003), Turquie (2003), Russie (2003), Etats-Unis nord est (2004), Egypte (2005), Corse (2005), Réunion (2005), Maurice (2005), Angleterre (2006), Inde Rajasthan (2007), Floride (2008), croisière Caraïbe (2008), Arizona (2009), Mexique (2009), Guadeloupe (2010), Jordanie (2010), Balkans (2011), Irlande (2011), Thaïlande (2012), Andalousie (2012), ouest américain (2013), croisière Méditerrannée (2013), Portugal (2014)

Compteur Global

Pages

Carnets De Route

15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 12:47

J’ai bien dormi, j’ai fait de beaux rêves. Désolé, trop hard pour être racontés ici… Bref, je suis d’attaque pour cette nouvelle épopée fantastique, toujours dans les Balkans, toujours au Monténégro, toujours en compagnie de mes trois fidèles associées ! Là, je touche du bois de baobab en espérant que notre prochaine étape monténégrine nous laissera un souvenir moins périssable que Budva que l’on s’empresse de quitter le plus tôt possible comme des voleurs, soit vers huit heures trente. Et oui, aujourd’hui, ça a beau être férié, hors de question pour nous de chômer ! Car notre prochaine étape, justement, et bien elle nous emmène dans les Boka Kotorska. Mais ne nous la jouons pas monténégrin, pour toi, ce sera les Bouches de Kotor... Et on se jette volontiers dans la gueule du loup car le GPS made in Franck est en marche et nous arrivons rapidement à destination. Mais avant d’entamer notre perquisition des lieux, il me semble indispensable d’expliquer à tout le monde en général et à toi en particulier en quoi consistent ces bouches et pourquoi nous venons ici. En fait, c’est simple ! Lorsqu’un gadjo de base veut contempler des fjords, d’instinct, il se prend des billets d’avion pour la Norvège. Et bien pas moi ! Je prends ma voiture et direction le Monténégro ! Car si tu prends notre bonne vieille planète terre et que tu en exclus la Norvège, et bien c’est à Kotor qu’on peut voir le plus grand fjord au monde. Un genre de fjord fiesta qui mérite donc un fjord focus. Tu vois, c’est quoi qu’il arrive un fjord qui me donne de l’inspiration !

 

Quand on se pointe à Kotor, première bonne nouvelle, on compte les touristes sur les doigts d’un poisson rouge et on trouve donc une place de parking à l’entrée de la vieille ville sans problème. Deuxième bonne nouvelle, à en croire les photos sur les cartes postales, il existe un point de vue magnifique qui embrasse l’ensemble du fjord. Troisième nouvelle mais certainement moins bonne que les deux autres pour Sandrine, les photos ont été prises depuis la forteresse de Kotor d’où la vue doit valoir son pesant de crapahutage. Ça signifie que pour y aller, c’est soit à pinces, soit… à pinces. Et ça grimpe ? Oui. Aïe ! Beaucoup ? Oui. Re-aïe ! Ce qu’on peut communément appeler « marche », le Lonely indique qu’il y en a mille trois cent cinquante. Je ne peux malheureusement pas te le confirmer, je me suis arrêté à dix-huit ! Car les marches se suivent et ne se ressemblent pas. Des hautes, des petites, des longues, des pavées, des cassées,… Et pour se faciliter la tâche, on fait cette ascension non pas à dos de mulet, non pas en petit train touristique rouge qui fait tchou tchou, mais en tongs, nouveau moyen de transport écologique du coin. Mais malgré ça, la magie opère rapidement et fait oublier les auréoles grandissantes sous les bras. Car des millions et des millions de marches plus tard, c’est un panorama splendide qui nous est offert ! Anna et Sasha apprécient… Leurs parents aussi !

  

Balkans 706

 

Balkans 717

 

Balkans 719

 

D’ailleurs, en parlant d’Anna et de Sasha, je tiens à ouvrir une parenthèse pour signaler que la première, cinq ans, s’est farcie la grimpette toute seule, sans assistance respiratoire ni velléité de demi-tour. Une fois les contrôles anti-dopage effectués et tous les soupçons levés, je ne peux me résoudre qu’à la féliciter. Quant à la seconde, pas tout à fait deux ans et pas toutes ses dents, elle s’est également débrouillée comme une grande puisqu’elle est parvenue aux deux tiers de la montée sans qu’on ne la porte. Fier de mes louloutes !!! De vraies graines de routardes ces deux-là ! D’ailleurs, arrivés en haut, beaucoup de personnes nous félicitent d’en être arrivés là avec nos deux boudchoux. Et Sasha, elle était maquillée, comme une star de ciné, accoudée au jukebox, pendant qu’un groupe d’asiatiques qui en a visiblement chié des ronds de pelles pour venir jusqu’ici la mitraille de photos tellement il considère sa performance comme un exploit…

 

Ok, l’autocongratulation, c’est bien, mais il nous reste quand même la descente !... Et là, si je te dis que les larmes coulent de nos yeux tellement on va vite, tu me crois ? Non ? Et pourtant… Tu peux appeler de toute urgence le Guiness Book, car il y a une famille de foldinguos sur le chemin de retour de la forteresse Saint Ivan de Kotor ! Nous sommes à la limite de l’aquaplaning !... Si bien qu’à l’arrivée, nous décrochons logiquement le temps record d’une famille en or sur cette descente… Allons de suite retirer notre récompense : Et une bonne Niksicko bien fraiche et bien mousseuse dans le premier bar qui passe par là, une ! Et une montée à la forteresse gratuite pour toute la famille, une ! Ben oui, en descendant, on s’aperçoit que la montée est payante… sauf pour ceux qui comme nous se sont levés tôt…


Balkans 721

 

Balkans 727

 

Balkans 729

 

Bon, cette visite t’a épuisé ? Allez, encore un petit effort ! Il te faut maintenant nous coller au train pour l’exploration de cette vieille ville de Kotor. Et elle n’est à négliger sous aucun prétexte ! Car si un certain monsieur Unesco l’a faite entrer dans son club très select, ce n’est pas pour rien ! Quatre kilomètres de remparts, cathédrale Saint Tripun, ruelles et placettes pavées… Autant d’arguments qui font qu’on passe ici une superbe journée ! Sans oublier bien évidemment la très bonne pizza dégustée ici… Par contre, désolé, je n’ai pas noté le nom du restaurant mais tu devrais le retrouver assez facilement une fois sur place. C’est celui qui sert des pizzas avec de la sauce tomate, des champignons, du jambon et du fromage dessus…


Balkans 737

 

Balkans 697 Balkans 738

 

Balkans 741


Allez, pendant que tu perds ton temps à rechercher le nom du resto, ben nous, on a mieux à faire en faisant par exemple le tour des Bouches de Kotor en voiture. Petit arrêt à Perast, petite vue sur l’île de Gospa od Skrpjela,... Mais pas de crainte à avoir, tu devrais nous rattraper sans aucun problème car nous sommes maintenant bloqués dans les bouchons à proximité de la frontière entre le Monténégro et la Croatie… Une heure trente d’interminable queue pour n’obtenir en seul signe de reconnaissance de la part du douanier qu’un geste de la main du style « Magnez-vous ! Vous ne voyez pas qu’il y en a qui attendent ? » Si bien qu’après la Slovénie, après la Croatie, après la Bosnie, après le Monténégro, nous revoilà de retour au pays des mille îles, la Croatie ! Objectif : Dubrovnik !!! Dubrovnik ou le site le plus touristique de tous les Balkans… Dubrovnik ou l’endroit où il y aura le plus de monde de toute notre vadrouille… Dubrovnik ou l’endroit où nous n’avons rien réservé… 


Balkans 743

 

Avec Sandrine, on se regarde dans le blanc des yeux et on crie bien fort « On va trouver une place de camping ! Pensée positive, on va trouver une place de camping ! Pensée positive… » Et ça marche ! Dans le camping Kate à Mlini que j’avais repéré sur internet, il leur reste… une place ! Et la cerise sur le sundae au chocolat, c’est que cette last but not the least place a vue sur mer et ne coûte que cent quatorze kunas la nuit… Que demandez de plus ? Un petit rafraichissement, peut-être ? Si toi aussi tu habites a côté de chez tes voisins, c’est que nous nous ressemblons ! En d’autres termes, quand on a chaud, c’est soit une bonne bière, soit un plongeon dans la grande bleue. Me concernant, vu que Sasha a débranché par inadvertance la glacière dans la voiture et que mes bières sont du coup aussi chaudes que Loana dans une piscine, ben je vais me rabattre sur la dernière proposition. Je veux bien évidemment parler de la grande bleue, pas de Loana qui n’a d’ailleurs plus rien de rafraichissant… Pour s’y rendre, la ligne droite est le chemin le plus court entre un point A et un point B. Mais une fois de plus, vu la distance et la pente, il faut se résoudre à descendre de nombreuses marches, bien plus impressionnantes que celles de Cannes…


Balkans 753

Bon, pas la peine de te faire un dessin ! Arrivés en bas, l’Adriatique honore son contrat et nous rafraichit tout bien comme il faut. Mais comme il fait une petite quarantaine de degrés bien tassés, mon t-shirt devient rapidement une loque détrempée lors de la remontée. Tu l’as compris, vivement l’hiver… et une bonne bière bien fraîche ! On en revient toujours à ça, même s’il me faut te rappeler que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et ne peut en aucun cas résoudre tes problèmes. Mais comme tu le sais, le lait et l’eau non plus ! Sur cette pensée du jour, je te dis à demain ! De toute façon, demain est une autre aventure… 

Partager cet article

Repost 0
Published by Franck - dans Balkans
commenter cet article

commentaires

julia 16/06/2015 09:18

merci pour votre récit, je lis votre aventude dans les balkans depuis hier soir et j'adooore!!!! j'aurai envie de poser mille questions car nous partons aussi au mois de juillet avec nos 3 enfant, un peu à l'aventure...moins que vous , votre lacher prise m'impressionne et je trouve ça genial!!!! ne pas savoir où allons nous dormir demain, qu allons nous voir....mon mari est plutot comme ca .... et moi j'aimerai l'être, trés beau récit plein d'humour

Franck 16/06/2015 21:58

Merci pour les compliments ! N'hésitez pas pour les questions, mais il faut faire vite... Départs pour la prochaine vadrouille dans 5 jours...

sébastien 31/07/2014 10:09

Et, j'ai vu le bateau de croisiére, t'as investit franckie !

Franck 31/07/2014 10:58



Non, je ne l'avais loué que pour la journée...