Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On part en vadrouille !
  • On part en vadrouille !
  • : Lorsque je ne suis pas en voyage, soit je prépare le suivant, soit je raconte le précédent...
  • Contact

Projets

Birmanie - Février 2015

Etats-Unis - Juillet 2015

Sud Turquie - Octobre 2015

Sud marocain - Avril 2016

Indonésie - Juillet 2016

Namibie - Avril 2017

Déjà faits

Grèce (2000), Tunisie (2001), Canaris (2002), Italie (2002), République Dominicaine (2003), Turquie (2003), Russie (2003), Etats-Unis nord est (2004), Egypte (2005), Corse (2005), Réunion (2005), Maurice (2005), Angleterre (2006), Inde Rajasthan (2007), Floride (2008), croisière Caraïbe (2008), Arizona (2009), Mexique (2009), Guadeloupe (2010), Jordanie (2010), Balkans (2011), Irlande (2011), Thaïlande (2012), Andalousie (2012), ouest américain (2013), croisière Méditerrannée (2013), Portugal (2014)

Compteur Global

Pages

Carnets De Route

3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 20:30

Et c’est parti pour le show, et c’est parti tout le monde est chaud ! La voiture est fin prête, remplie à quatre-vingts pour cent de bagages et matériel de camping, et quinze pour cent de passagers. Trop cool, les cinq pour cent de vide restant me permettent d’entrevoir la route ! Je n’en demandais pas tant pour enclencher la première à 23h22 précises… A 23h29, Sasha nous sort son premier « Papa, b’intot ‘rrivés ? »… Ben pas vraiment, non ! Car la route est longue, loooongue, looooooogue… Enfin, surtout pour moi car du côté de mes trois blondes, ça ronfle sec depuis 23h47 ! A ce que je vois, ça va se jouer entre la route et moi ! Alors, que faire pour ne pas me laisser aspirer par Morphée qui me tend les bras ? Il y en a qui se shootent ou qui sont sous perfusion de caféine. Moi, j’ai trouvé une solution plus saine et plus économique. J’ai confié à mes deux mimines la douloureuse mission de me coller de grandes tartes à chaque fois que je flanche ! Et ça marche ! Grâce à cette technique, je vois défiler les kilomètres, les autoroutes, les déviations, les péages, les arrêts pipi, les travaux, les stations-service,… Bon, pour faire simple et rapide, après la France, on traverse la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, l’Autriche pour atterrir enfin en Slovénie, onze heures d’haltérophilie avec mes paupières plus tard !

 

Balkans 001

 

La première chose que je remarque, c’est que le petit jaune est de la partie ! Non, pas de ricard dès l’matin ! Je te parle du dieu soleil qui n’a pas voulu montrer le bout d’un rayon au mois de juillet en France et qui s’était visiblement planqué ici… Ahhh, ça fait du bien… Les vacances peuvent commencer… Au fait, j'oubliais : « Papa, maman, nous sommes bien arrivés, les filles vont bien ! »

 

Allez, commençons par le commencement ! Nous venons donc d’arriver à Bled. Non, je n’ai pas écrit « au bled »… C’est bien à Bled, petite ville nichée au pied des Alpes juliennes, située au nord ouest de la Slovénie. N’ai pas peur, je n’ai pas enfilé mon costume de prof de géo, c’est simplement pour te planter le décor. D’ailleurs, en parlant de planter, il serait p’t-être temps de s’occuper de la tente. J’entre donc dans un camping. Le Sobec. Jusque là, c’est moi qui gère... : Deux minutes. Je laisse une pièce d’identité à l’accueil. Là, c’est encore moi qui gère... : Cinq minutes. On choisit un emplacement... : Trente minutes !!! Ben oui, c’est super important et ça prend du temps d’évaluer minutieusement le potentiel de chaque parcelle du camping… Dans l’équation, le x correspond à la distance qui nous sépare des toilettes. Pas trop loin en cas d’envie nocturne, pas trop près pour éviter les odeurs… Le y, ce sont les voisins : « Eux, ils sont trop jeunes, ils vont certainement faire la fiesta ce soir… Non, pas à côté du vieux, là-bas, il a une tête à ronfler la nuit,… » Quant au z, c’est la vue ! Elle doit être parfaitement dégagée mais avec plein d’arbres autour pour avoir de l’ombre. C’est d’une logique… Et on pourrait encore rajouter la nature du sol, pas trop dur, ni trop mou, ni trop incliné,… Bref, tu l’as compris, Sandrine, parce qu’il s’agit bien d’elle, nous fait tourner comme ça pendant une demie heure pour choisir LE terrain de campement idéal pour passer UNE nuit dans ce foutu camping !!!... Mais non, je n’m’énerve pas, je tente désespérément de t’expliquer la psychologie féminine !

 

Allez, c’est parti pour les douze travaux d’une famille de français qui veulent visiter les Balkans ! On commence par le premier de nos vingt vidages de coffre du séjour. Puis, installation de notre tente « deux secondes » en cinq minutes (on nous aurait menti ?). Gonflage des matelas, positionnement du réchaud, installation de la table, du fil à linge,… Tout l’attirail du parfait petit campeur ! Ben quoi ? Tu n’croyais tout de même pas que j’étais simplement venu avec ma tente et… mon couteau (pour rester poli) ???

 

Balkans 003

 

Avec tout ça, arrive midi sans que je m’en rende vraiment compte. Ça, c’est sans compter sur l’appétit de Sandrine et sa légendaire bonne humeur lorsque son ventre la rappelle à l’ordre ! A table ! Rassure-toi, je ne vais pas te détailler le menu du jour composé de crudités, d’œufs durs, de jambon et de compote,… je sais très bien que ça ne t’intéresserait pas… Toi, ce que tu veux, c’est savoir pourquoi nous nous sommes arrêtés dans ce petit bled slovène ! 

   

Et bien pour ton info personnelle, sache qu’en cherchant une étape en Slovénie pour couper la route, je suis tombé sans me faire mal sur la photo d’un lac de montagne au milieu duquel se trouve une église toute blanche sur une île microscopique que tu as également certainement déjà vue quelque part… Là, je me suis tout de suite dit « je veux voir ça de mes propres yeux » ! Et bien toujours pour ton info personnelle, sache qu’elle a été prise ici, à Bled ! Donc en arrivant dans le patelin, devine un peu ce qu’on a vu ?... Dans l’mille ! Un lac de montagne au milieu duquel se trouve une église toute blanche sur une île microscopique ! Bon, en fait, cela ne présente pas d’autre intérêt qu’être un lac de montagne au milieu duquel se trouve une église toute blanche sur une île microscopique, mais le panorama vaut quand même le coup d’y jeter un œil ! Et puis, allez, soyons fou, comme c’est plus beau que moche, j’y jette les deux ! Pour en profiter, on s’installe donc à la terrasse de l’hôtel Toplice pour y déguster une bonne kremsnita ! Mékeskéçapeubienêtre, te demandes-tu ? En fait, c’est le dessert local, un concentré de calories fichtrement bon qui t’attaque direct la silhouette harmonieuse durement obtenue par des mois d’intense préparation en vue de l’été ! Ma glotte s’en souvient encore, mes poignées d’amour aussi !

 

Balkans 012 Balkans 022

 

En ce qui concerne la ville, je vais être franc avec toi… Si t’enlèves le lac de montagne au milieu duquel se trouve une église toute blanche sur une île microscopique, ben y a plus grand yauque à r’zieuter (traduction rien que pour toi, petit novice en ardennais : grand’ chose à voir). Et pis une fois que tu en as fait le tour, si tu recommences, c'est forcément que tu es subitement devenu amnésique entre temps, parce que Bled, c’est aussi petit que notre emplacement de camping est magnifique ! Donc toute la tribu dans la voiture ! Là, on se fait le tour du lac, à la recherche d’une petite randonnée nous permettant d’avoir une vue surplombant le lac… En fait, je devrais reformuler car avant de rechercher une rando, faudrait déjà trouver une place pour se garer… C’est peut-être un détail pour vous, mais au lac de Bled, ça veut dire beaucoup… car au bout d’une demie heure à tourner et à retourner, ben on a décidé de jeter Bob l’éponge… Pas moyen de se garer autour de ce fichu lac de montagne au milieu duquel se trouve… tu connais la suite…

 

On se rabat donc sur le château situé tout en haut d’un éperon rocheux. De là-haut, on doit aussi avoir une belle vue… Et effectivement, en faisant la balade à flanc de falaises, la vue est bien sympa. Tellement à flanc de falaise que Sandrine déclare rapidement forfait. Moi bien sûr, je n’ai peur de rien… Après tout, je suis un homme…  

 

Balkans 027 

Deux ou trois immortalisations sur support numérique et retour au camping dans notre loft de deux mètres carré... Faut bien profiter un peu de notre emplacement ! La fin d’après-midi se résume donc à une petite baignade dans le lac du camping, une petite douche, un repas rapidement engouffré, et tout le monde au lit à vingt heures ! Oui, je sais, c’est un horaire de maison de retraite mais j’assume ! Ben oui, la journée a été longue, loooongue, looooooongue et je veux être en forme demain ! De toute façon, demain est une autre aventure…

 

 

Pour plus de photos, sache que tu en retrouveras beaucoup d'autres dans la rubrique "Albums photos"

Et puis si ça te dit... un petit commentaire me ferait bien plaisir...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Franck - dans Balkans
commenter cet article

commentaires

Loulou-67 07/01/2013 15:27

salut je vais regarder ton log avec délectation
je désire faire la croatie en 2013 mais en moto (objet de mon blog) mais je vais surement retirer des infos utiles
bonne route et tous mes voeux pour 2013 à ta famille et toi
a+

Franck 08/01/2013 11:06



N'hésite pas si besoin...



Manou Nicole 14/12/2011 21:33

Quel bon moment, encore passé à lire ce 2ème épisode, aussi savoureux que le dessert local !!!!
Encore merci pour ce cadeau-lecture !
Manou Nicole.

michel 10/12/2011 12:54

ça a l'air sympa la croatie ,il y a des paysages qui ressemblent à la guadeloupe( les cascades),mais tu ne parles pas beaucoup des croates....ils ne sont pas accueillants?????

Franck 12/12/2011 08:42



Je ne parle pas des croates car pour l'instant, les jours publiés portent sur la Slovénie... Ne t'inquiète pas, j'en parlerai lorsque nous arriverons en Croatie...