Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On part en vadrouille !
  • On part en vadrouille !
  • : Lorsque je ne suis pas en voyage, soit je prépare le suivant, soit je raconte le précédent...
  • Contact

Projets

Birmanie - Février 2015

Etats-Unis - Juillet 2015

Sud Turquie - Octobre 2015

Sud marocain - Avril 2016

Indonésie - Juillet 2016

Namibie - Avril 2017

Déjà faits

Grèce (2000), Tunisie (2001), Canaris (2002), Italie (2002), République Dominicaine (2003), Turquie (2003), Russie (2003), Etats-Unis nord est (2004), Egypte (2005), Corse (2005), Réunion (2005), Maurice (2005), Angleterre (2006), Inde Rajasthan (2007), Floride (2008), croisière Caraïbe (2008), Arizona (2009), Mexique (2009), Guadeloupe (2010), Jordanie (2010), Balkans (2011), Irlande (2011), Thaïlande (2012), Andalousie (2012), ouest américain (2013), croisière Méditerrannée (2013), Portugal (2014)

Compteur Global

Pages

Carnets De Route

5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 14:01

Sept heures… Je me lève, je bouscule Sandrine, elle ne se réveille pas, comme d’habitude. Ma main caresse ses cheveux mais elle me tourne le dos, comme d’habitude. Je la secoue vigoureusement, elle ouvre enfin les yeux, elle bougonne, comme d’habitude… Allez, c’est parti pour un petit déjeuner, au choix, dans le potage, le cirage ou le brouillard… Sur ce coup-là, on choisit le brouillard qui va très bien avec le temps d’aujourd’hui. Mais bon, auprès de mes blondes, qu’il fait bon, fait bon, fait bon… même si avec une petite dose de soleil en plus, ce serait quand même un peu plus agréable ! Faut dire que le « no rain, the sun » d’hier soir m’est resté en travers du gosier, mais allez, j’arrête de faire mon Calimero moyen et en avant la musique,… direction Plitvice situé à une dizaine de bornes d’ici !

 

Toi, quand on te parle de la Croatie, tes songes les plus fous t’emmènent illico presto dans une crique déserte où tu peux te prélasser complètement à poil en matant une magnifique ville fortifiée juchée sur un éperon rocheux qui surplombe une mer d’un bleu profond… Et bien sache qu’en Croatie, il y a bien ça…, mais pas uniquement ça ! Il y a aussi le parc naturel des lacs de Plitvice,…où là, te balader tout nu serait vraiment mal venu ! Ce parc est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Ce très cher monsieur Unesco a en effet jugé qu’il était nécessaire de protéger cet ensemble de seize lacs de couleur émeraude reliés entre eux par plus de quatre-vingt dix cascades, le tout sur une surface de près de trois cents kilomètres carré. Mais aucun risque de se paumer, un chemin de dix-huit kilomètres en rondins de bois fait le tour du parc. Autant te dire qu’en fin de journée, nos semelles vont sentir le chaud !  

 

Première étape, on gare la voiture au parking. Entre parenthèses, il te faudra débourser l’équivalent de huit euros pour pouvoir laisser ton moyen de locomotion sur un semblant de parking qui, deuxième ouverture de parenthèses, est situé au milieu de nulle part dans le trou du cul de la Croatie… Soit… De là, on parcourt maintenant les trois kilomètres qui nous séparent du premier lac. Trois kilomètres !!! Non, mais tu te rends compte ? Ils sont complètement malades, ces gens, d’aller nous coller un parc national aussi loin du parking ! Ils ne prennent pas vraiment soin des petites gambettes des touristes, ici ! Donc on marche, on marche, on marche, en essayant d’entrevoir le lac entre les arbres. La chasse est ouverte... Nous sommes en chasse d’eau, quoi ! Bien évidemment, dès qu’on s’approche, il faut repasser à la caisse : Par personne, cent dix kunas l’entrée sachant qu’un kuna, matata ! Ok, celle-là, elle est nulle, mais je m’étais juré de la placer. Ça y est, c’est fait ! Donc je disais, un euro correspond à environ huit kunas (à bien prononcer « couna » et non comme une ispice dé « cougnasse »), ce qui nous fait quand même un droit d’entrée de treize euros par personne.

 

C’est bon, t’as payé l’entrée, on peut y aller ? Ok, enfile tes godasses de rando et c’est parti pour la visite guidée de ce site à ciel ouvert… ou plutôt à ciel couvert… Bon, au début, c’est facile : On prend un bateau qui nous fait traverser le plus grand des lacs pour nous emmener sur la partie supérieure du parc. Après, ben tout le monde actionne ses petites papattes. Tu te demandes certainement comment on fait pour randonner avec nos deux louloutes de deux et cinq ans ? Rien de plus simple, on leur demande de mettre un pied devant l’autre et de renouveler le plus souvent possible l’expérience… Et la plupart du temps, ça marche… dans les deux sens du terme ! Par contre, quand ça commence à se plaindre, on sort de notre escarcelle un concours débile qui fait gagner un peu de temps : « La première qui voit la prochaine cascade a gagné ! », « la première qui arrive en haut de l’escalier a gagné ! »,… Bon, je ne sais pas jusqu’à quel âge elles vont gober ça,… Pourvu qu’ça dure ! Par contre, chuuut, motus et bouche cousue, ne leur vend pas la mèche… De toute façon, tout ce qui se dit sur ce blog reste entre toi et moi, je te fais confiance…

 

Balkans 059 Balkans 067

 

Et alors, qu’est-ce qu’il y a réellement à voir dans ce parc ? Et bien comme annoncé, des lacs et des cascades… Mais attention, pas n’importe quels lacs ! L’eau y est d’une clarté incroyable, ce qui donne une couleur bleue turquoise magnifique. Et pas n’importe quelles cascades ! Selon Anna, ce sont des cascades magiques confectionnées par des fées et des lutins… J’espère que tu ne vas quand même pas tomber dans l’panneau et croire toutes les histoires qu’une petite de cinq ans te raconte, quand même ? Pour moi, rien de magique là dedans... L'eau combinée au dioxyde de carbone du sol forme de l'acide carbonique qui dissout la dolomite et le calcaire des roches karstiques environnantes. Ce calcaire se dépose ensuite sur un substrat imperméable et mène à la formation des barrières de travertin qui séparent les lacs entre eux. Comme le relief local est plutôt accidenté, cela forme ainsi des cascades. Ce phénomène géologique, dont l'ancienneté ne dépasserait pas quatre millénaires, se poursuit aujourd'hui et modifie constamment l'aspect du site. Non, non, pas besoin de me dire merci pour les explications, elles étaient vraiment données de bon cœur…

 

Balkans 064 Balkans 063

 

Bon, c’est vrai que l’ensemble a de la gueule… Mais franchement, pas de quoi casser trois pattes à un canard wc pour autant ! Impossible de dénicher la petite touche de magie que dame nature a pourtant planquée dans l’coin comme j’avais pu le lire partout… Alors je n’sais pas, soit c’est dû à ce ciel qui s’obstine à rester nuageux, soit c’est tout simplement le fait que Plitvice souffre de la comparaison avec Agua Azul que nous avons visité au Mexique il y a deux ans… Va savoir Charles !

 

Balkans 112  Balkans 118 

 

Bon, ce n’est pas que la vie soit courte, c’est que le temps passe vite ! Je saute donc volontairement le paragraphe de la description de mes chips et de mon sandwich au pâté et passe directement au chapitre suivant qui s’intitule « Visite de la partie inférieure du parc de Plitvice» ! Sans grande surprise, là aussi, des cascades et des lacs… Mais la vallée étant beaucoup plus encaissée, je dois quand même t’avouer que c’est ‘achement plus beau que c’matin. Je pense d’ailleurs ne pas être le seul à penser ça, car sur la partie supérieure, on se serait cru dans une rue du Havre à trois heures du mat’, alors que là, c’est le défilé du quatorze juillet sur les Champs Elysées présenté par Léon Zitrone !!! Ce matin, on marchait… Là, on piétine… D’ailleurs, je crois que pour Sasha, c’en est trop ! Et tu vas me répondre que quand c’est trop, c’est Tropico ! Ben moi, je dis plutôt que quand c’est trop, ben je n’ai plus d’autre choix que de la porter pour un retour éprouvant jusqu’à la voiture… On ne dirait pas comme ça, mais c’est qu’ça pèse son poids ces trucs-là !!! Au final, nous avons parcouru une quinzaine de kilomètres selon les syndicats, seulement dix selon la police…  

 Balkans 121

 

De retour à notre hôtel de luxe, devine par qui nous avons été accueillis… The sun ! Finalement, la dame du camping ne s’était pas trompée… A part ça, pas grand’chose d’autre à ajouter… Je n’ai pas oublié mon shampoing dans la douche et personne ne m’a volé ma lampe. Ah si ! Notre emplacement est squatté par des fourmis géantes ! J’ai même failli me faire bouffer un pied ! Je ne suis pas grossefourmizophobe mais quand même, faut pas déconner, au prix qu’on paie l’hôtel !?! Bon, allez, la prochaine journée sera écrite les doigts de pieds en éventail au bord d’une mer que l’on espère très chaude. Et vu que le baromètre indique un retour à la crème solaire, ça devrait l’faire... Mais ça, ce sera demain… De toute façon, demain est une autre aventure… 

 

 

Pour plus de photos, sache que tu en retrouveras beaucoup d'autres dans la rubrique "Albums photos"

Et puis si ça te dit... un petit commentaire me ferait bien plaisir...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Franck - dans Balkans
commenter cet article

commentaires

Corine 06/07/2013 22:58

Je n'ai pas tout lu (seulement la partie sur Plitvice qu'on voulait découvrir de nos propres yeux, mais le côté 'camping sauvage interdit' nous freine un peu). Par contre, je peux dire que j'aime
beaucoup votre style d'écrire ! C'est super sympa et se lit très facilement. Et bravo pour ce site. Je suis impressionnée. Continuez !

Franck 09/07/2013 09:53



Les sites touristiques sont effectivement surveillés par la police locale quant au camping sauvage. Après, il suffit de s'éloigner un peu et de ne pas être visible des axes routiers... Merci pour
les compliments...



favier 07/04/2013 13:48

bonjour ! je suis tombée sur ton blog via "voyage forum"... nous sommes une famille de 4 : 2 petites filles de 2 et 4 ans et nous allons faire le même périple que vous ! mais pas e, voiture, nous
avons un gros camion de 8 tonnes, 9 m de long... et ne connaissant pas du tout les coins, je voudrais te poser qq questions... es tu pret à y répondre ?? ce sera des questions simples... promis
!
1) penses tu que les accès aux compings seront faisable avec un poids lourds ?
2) le camping sauvage est il vraiment interdit ?
3) les randonnées sont elles trop difficiles pour les gamines ?

Voilà, si tu as d'autres infos à me faire partager, je suis preneuse...

PS : la blaque un kuna... matata... j'ai adoré... j'vais peut etre te la piquer qd j'aurai fait mon blog !
merci d'avance

elodie

Franck 08/04/2013 09:49



Pas de souci pour répondre aux questions ! 
1. Qu'appelles-tu "poids lourd" ? C'est un camion ou un camping car ? Dans tous les campings dans lesquels nous sommes allés, il y avait des camping car, cela ne devrait donc pas poser de
problème...
2. Oui et apparemment fortement réprimandé, surtout sur le littoral...
3. Je ne sais pas comment marchent tes filles mais pour les miennes, cela s'est plutôt bien passé... Elles ont par exemple fait Plitvice sans trop se plaindre. A l'époque, les miennes avaient 2
et 5 ans.



philae 24/03/2012 01:27

c'est une destination qui me plairait
et félicitations pour vos albums photos : un régal

Franck 04/01/2012 10:09

je suis pressée de lire la suite

Franck 04/01/2012 10:46



Promis, j'essaie de faire vite !



sébastien 23/12/2011 14:12

Eh ! Bien ! Nos amis croates ont le sens des affaires plutôt élever les prix d'entrés.

michel 23/12/2011 12:16

à priori une journée plus fatigante que rejouissante,mais ça ira mieux demain!!!!!