Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On part en vadrouille !
  • On part en vadrouille !
  • : Lorsque je ne suis pas en voyage, soit je prépare le suivant, soit je raconte le précédent...
  • Contact

Projets

Birmanie - Février 2015

Etats-Unis - Juillet 2015

Sud Turquie - Octobre 2015

Sud marocain - Avril 2016

Indonésie - Juillet 2016

Namibie - Avril 2017

Déjà faits

Grèce (2000), Tunisie (2001), Canaris (2002), Italie (2002), République Dominicaine (2003), Turquie (2003), Russie (2003), Etats-Unis nord est (2004), Egypte (2005), Corse (2005), Réunion (2005), Maurice (2005), Angleterre (2006), Inde Rajasthan (2007), Floride (2008), croisière Caraïbe (2008), Arizona (2009), Mexique (2009), Guadeloupe (2010), Jordanie (2010), Balkans (2011), Irlande (2011), Thaïlande (2012), Andalousie (2012), ouest américain (2013), croisière Méditerrannée (2013), Portugal (2014)

Compteur Global

Pages

Carnets De Route

5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 18:55

Aïe… Je suis malade… Mon père et Serge Lama aussi… Mais ne perds pas ton temps à chercher notre chambre à l’hôpital de Mae Hong Son pour nous amener un petit bouquet de roses ou de gambas ! Non, disons le plus politiquement correct possible qu’on n’a pas optimisé au mieux le prix de la chambre, mais qu’en contrepartie, on s’est lâché sur le nombre de chasses d’eau tirées… Et bien sûr, dès que mes intestins me laissent enfin compter les moutons, c’est au tour des coqs de toute la Thaïlande d’empêcher le marchand de sable de me vendre sa camelote. Et comme ils s’y mettent à quatre ou cinq pour effectuer ce sabotage, aucune chance qu’ils aient tous en même temps une extinction de cocorico pour me laisser faire un semblant de grasse mat’ jusque sept heures, voir, grand luxe, jusque sept heures et quart…

 

Bon, allez, laissons mes péripéties nocturnes sous l’oreiller… ou plutôt dans la fosse septique, et parlons de cette nouvelle journée qui pointe le bout de ses rayons… Quel est le menu du jour ? De l’aventure avec un grand A ! « Mon mec à moi, il me parle d’aventures…» Ça, elle ne me le dit pas, mais c’est à coup sûr ce que dit Sandrine à ses copines lorsqu’elle veut leur faire savoir combien elle a de la veine d’être mariée avec moi. Donc, pour la conforter dans son idée, j’ai décidé pour aujourd’hui de l’emmener en vadrouille en pleine montagne junglière… Oui, ok, je sais, ce n’est pas du bon français de chez français, mais ça fait super aventurier, tu n’trouves pas ? Et quoi de mieux qu'une étape motocycliste pour parvenir à mes fins ? Rien. Donc si tu veux voir des bikers… Des vrais de vrais… Avec blousons en cuir cloutés et lunettes noires,… ben, c’est par ici qu’ça s’passe ! Maestro, musique d’Indiana Jones s’il te plait ! C’est parti ! Euh, maman,... Tu n’te rappelles déjà plus ? Ici, on roule à gauche !... Voilà qui est mieux… Allez, là, c’est parti pour de vrai !

 

Meilleur temps des qualifs, je pars en pôle position avec Anna comme copilote. Juste derrière nous, mon père, qui nous colle au train… Suivent ensuite… ??? Ben… euh… elles sont où ? Ma mère, ma femme et ma fille ont déjà été lâchées par le groupe de tête… Soi-disant que ma mère a récupéré le scooter le plus lent de toute la Thaïlande, du Laos et du Cambodge réunis… Selon une personne proche du dossier voulant garder l’anonymat, elle n’a pas encore trouvé la poignée d’accélérateur… Bon, pas d’autre choix que de s’arrêter au bout d’une petite demi-heure de route pour les attendre et se nettoyer les dents noircies par les mousticos. Pour passer le temps, je tente un contact auprès d’une paysanne qui part travailler aux champs. En fin de compte, le contact se limite à des échanges de sourires car elle ne pige que dalle à ce que je lui baragouine…

 

Thaïlande 1177

 

Imagine, elle ne connaît même pas Zinedine Zidane, Nicolas Sarkozy ou encore Clara Morgane !!! Clara Morgane…, mince, quand même !?! Non ? Bon, pas de temps à perdre à lui mimer pour quel talent cette gente demoiselle est reconnue en France, on remonte sur nos bolides jusqu’à notre premier vrai arrêt à la cascade de Pha Sua. Saison sèche oblige, on va plutôt l’appeler le mince filet d’eau de Pha Sua… Mais rien que pour la jungle environnante, l’arrêt vaut le détour, même si on n’a pas fait de détour… Après ça, la route devient sinueuse à en donner le tournis… ou le vomis. Déhanchement dans chaque virage, genou frôlant le bitume pour gagner en adhérence, tête baissée pour un meilleur aérodynamisme,… C’est fou ce que j’arrive à faire à vingt kilomètres / heure ! Parce qu’en plus des virages, ça grimpe dur ! C’est tellement pentu qu’on aurait même pu louer des piolets pour grimper, c’est dire si ça monte ! Bien évidemment, comme un veau apeuré arrivant à l’abattoir, le scooter de ma mère freine des deux pneus devant la première grimpette.  « M’sieur l’arbitre, changement ! » La personne proche du dossier voulant garder l’anonymat décide d’intervertir les montures pour prouver au monde entier et accessoirement à ma mère que ce n’est qu’une question de conduite… Pour la petite histoire, la personne proche du dossier voulant garder l’anonymat arrivera avec dix minutes de retard en haut de la côte… Bref, mob asthmatique ou problème de conduite, la personne proche du dossier voulant garder l’anonymat ne veut plus qu’on en parle… Soit…

 

Thaïlande 1186 Thaïlande 1188


Bon, c’est bien beau d’en faire baver à nos trottinettes pour monter tout là-haut sur la montagne, mais toi qu’as fait maths sup’, est-ce que tu peux me dire ce qu’il y a à y voir ? Notre objectif est le village de Mae Aw… Mais on en reparlera plus loin car là, il y a encore des bornes. Après la jungle, on traverse maintenant des paysages de rizières en escalier, de cultures de thé, de champs d’ananas,… On voulait de grands espaces, de la verdure, des coins perdus,... Ben on est servi !… On suit une jolie route qui devient une jolie petite route, qui devient un chemin qui devient un chemin défoncé... Et là, plus insolite que voir mon père discuter en anglais avec un ladyboys, plus attendu que le premier kilomètre en scooter de ma mère, plus savoureux que le premier pancake de Sandrine, plus soudain que ma petite quiche-maison d’hier matin, Mae Aw s’offre à nous. Tu le vois le nord de la Thaïlande ? Ben là, on est au nord du nord de chez nord, tout juste à deux cents mètres de la frontière avec le Myanmar plus connu sous son petit nom de Birmanie ! Et alors, à part ça, qu’est-ce qu’il a de particulier ce village de Mae Aw ? Première chose, Mae Aw ne ressemble pas à un village thaïlandais. Ensuite, les habitants de Mae Aw ne ressemblent pas à des thaïlandais. Quant à la cuisine qu’on y sert, elle non plus ne ressemble pas à de la nourriture thaïlandaise. Un peu comme le Canada dry, quoi ! Mais bordel, on est où, alors ? En fait, on est bien en Thaïlande mais ce bourg a été établi au bord d’un lac en 1949 par des chinois ayant fui le communisme. Après Chinatown à Bangkok, on se retrouve donc dans un Chinatown version campagnard. Les enseignes, l’architecture, les visages,… Tout fait penser qu’on est au fin fond du pays de l’oncle Mao… Et la spécialité du coin ?... Le thé, qu’on goûte à toutes les sauces : Thé vert, thé au jasmin, thé rouge, thé noir, thé à la rose, thé encore là ? Ok, donc on achète un paquet de thé et on continue !
 

Thaïlande 1198 Thaïlande 1199
Thaïlande 1201 Thaïlande 1203


La suite, c’est salade de pousse de thé, canard laqué en omelette et soupe de nouille au Jingmeay, un restaurant de spécialités yunnanaises. « Et pour faire passer tout ça, deux bières et deux Coca s’il vous plait !

- Désolé, nous sommes dans un restaurant, nous ne vendons pas de boisson…

- ?!?!? Elle m’a dit quoi, là ? Pas de boisson dans un restaurant ?

- Si vous voulez boire quelque chose, vous pouvez aller acheter des boissons dans la boutique au coin d’la rue… »

Bon, bref, tout n'explique pas tout, et inversement. Je ne cherche donc pas à m’expliquer l’inexplicable et vais chercher les boissons dans la boutique du coin d’la rue, comme la dame me l’a dit… Mais on ne me l’avait jamais faite, celle-là…
 

Thaïlande 1210

Thaïlande 1211 Thaïlande 1215


Après une balade digestive au bord du lac et dans le village, je n’ai besoin de personne pour repartir en Harley Davidson, je n’reconnais plus personne en traversant le village de Ban Ruam Thai sur ma Harley Davidson. Encore un beau petit village photogénique, encore un beau brin de route,… Non, non, nous ne sommes toujours pas blasés... Tout ça pour te dire que cette balade, just do it ! Tout le monde adore, même Sasha qui s’endort sur le scooter sur la route du retour. Car oui, ça y est, on descend de la montagne en scooter, on descend de la montagne en scooter,… à toute vitesse ! Attention quand même à ne pas se prendre une gamelle… Ce serait bien dommage d’abîmer ce jolie bronzage en cours de construction… Heureusement, nous avons toujours nos casques ridicules qui nous vont comme un serre-tête à un cochon… Mais le ridicule ne tue pas, une chute sur la tête, si !
 

Thaïlande 1204


Par contre, on serait bien ridicule si on tombait en panne sèche… Car là, on est dans la réserve ! Heureusement, nous arrivons à Mok Champae et trouvons de suite une station service. Mais attention, ne t’imagine pas une station service avec un grand parking, des tables pour pique-niquer, des toilettes lavées toutes les demies-heures et un Courte-paille, un Autogrill ou un autre truc dans l’genre ! Là, c'est simplement une grande cabane en bois avec des dizaines de bouteilles, soit de Coca, soit de Fanta… Et dans les bouteilles, ben c’est logique, ce n'est ni du Coca, ni du Fanta ! C’est de l’essence qu’on te vend à la bouteille ! Le grand nain porte quoi ! Lui, je n’sais pas trop ce qu’il porte mais ce que je sais, c’est qu’on en profite pour boire un pot dans le bar d’à côté en assistant à la sortie des classes… 
« Nous sommes bien dans un bar ? Oui ? Et est-ce que vous vendez des boissons ? » J'préfère demander, maintenant, on n'sait jamais...
 

Concernant la sortie des classes, en fonction de l'établissement d'où ils sortent, les élèves ont une tenue différente à base d'un chemisier et d'une jupe pour les filles et d'une chemise et d'un bermuda pour les garçons. Oui, je sais ce que tu vas me dire... A mon âge, ça fait pervers de faire la sortie des écoles, mais bon, faut quand même bien que je fasse mon boulot de reporter, quand même !?! Allez, il se fait tard, il est temps de rentrer. Et pis je n’tiens pas vraiment à retourner à Mae Hong Son en scooter dans la nuit noire, dans la nuit noire et obscure, obscure et sombre, au risque de se cogner contre les murs, les murs, les murs,...

 

 Thaïlande 1202 Thaïlande 1217


Piscine, douche… Voilà l'programme avant d'aller manger en ville. Sauf qu’avant tout ça, il nous reste l’étape « restitution des scooters ». Comment faire pour ramener quatre scooters en ville et ne se farcir à pieds 
les deux kilomètres de retour jusqu’à l’hôtel ? Ben c’est simple, on ramène tous ensemble deux des scooters. Ensuite, sur un des deux autres, on installe un papa au milieu, une maman à l’arrière et une petite debout à l’avant. Puis, on réitère l’expérience sur le dernier scooter (désolé, pas de photo à te montrer). Maintenant, sur les six personnes du début, on en dépose quatre chanceuses à l’hôtel. On revient déposer les deux scooters restants, on paie, et là, les deux couillons qui se sont tapés tout l’boulot, ben ils rentrent à pied. Comme de par hasard, les deux couillons sont toujours les deux mêmes : Mon père, proche du dossier et voulant garder l’anonymat, et moi. Là, tu es peut-être choqué d’apprendre que nous avons pris d’énormes risques en montant à trois sur chaque scooter ? J’te l’avais dit, c’est l’aventure ! Et rappelle-toi, faut bien que Sandrine ait des histoires d’aventures à raconter à ses copines… Et puis en plus, permets-moi de te dire qu’on est des petits joueurs… Record à battre, une famille de cinq dont un bébé sur un seul et même deux-roues ! Y a-t-il une meilleure offre dans la salle ? Une fois ? Deux fois ? Adjugé pour cinq à la famille Dong !


Pas grand’chose d’autre de croustillant à te relater pour le reste de cette journée d’aventures déjà bien remplie… Ah si, mange dans les restos que je t’ai déjà conseillés à Mae Hong Son, mais ne mets surtout pas les papilles au Meeting restaurant qu’on a choisi un peu au pifomètre… Grave erreur de notre part ! La nourriture n’est pas terrible ; ça c’est une chose… Mais alors l’accueil ! « Désolé, madame la serveuse, mais comment pourrait-il en être autrement que de vous faire une mauvaise pub et d’inciter les futurs voyageurs à ne pas vous rendre visite ; vous qui êtes aussi aimable que l’accordéoniste ?… Désolé mais qui sème le vent, récolte les mauvaises odeurs… » Dernier point à souligner, nous avons été amenés en ville et ramener à notre hôtel en 4x4 affrété gratuitement et tout spécialement pour nous par Niti, notre compagnon de route pour les deux prochains jours. Merci à lui de nous avoir évité pour ce soir les plaintes et gémissements des deux petites… et certainement des deux grandes… Mais ne sois pas impatient, tu feras connaissance avec lui en temps voulu ! Faut bien que j’en garde un peu sous l’coude pour demain ! De toute façon, demain est une autre aventure…

 

 

Pour plus de photos, sache que tu en retrouveras beaucoup d'autres dans la rubrique "Albums photos"

Et puis si ça te dit... un petit commentaire me ferait bien plaisir...

Partager cet article

Repost 0
Published by Franck - dans Thaïlande
commenter cet article

commentaires

sylvia 19/06/2014 18:08

ok merci !

sylvia 18/06/2014 22:08

Bonjour, vraiment très intéressant à lire et très amusant...je voulais savoir si toutes vos réservations d hôtel ont été faites depuis la france ou si vous l avez fait directement sur place.je
prépare mon voyage pour fin novembre 2014 en thailande et je me demande si la solution de réserver directement sur place est la meilleure...je m inspire d ailleurs de votre itinéraire. .. merci
pour vos conseils.sylvia.

Franck 19/06/2014 13:55



Pour la plupart, oui, car nous y sommes allés en haute saison. Toutefois, à cette période, les hôtels du nord (Chiang Mai, Pai et Mae Hon Son n'étaient pas pleins. Ceux du sud (Ko Phi Phi et Koh
Lanta), quant à eux, étaient full !



Stéphanie 06/01/2014 10:56

Un grand merci pour ton explication! J'ai trouvé!

Franck 06/01/2014 11:00



You're welcome !



Stéphanie 04/01/2014 18:29

Bonjour Franck!
Est-ce que vous aviez une carte pour vous rendre à Mae Aw? Ou Est-ce bien indiqué? Je ne trouve même pas ce village sur une carte Google.
Merci beaucoup!

Franck 06/01/2014 10:21



C'est au nord de Mae Hong Son. Sur place, à la location de scooter, on te prêtera une carte qui te permettra d'y aller... Sinon, repère toi déjà avec la cascade Pha Sua. Elle est indiquée dans
Google Maps... Celui de Ban Ruam Thai y est aussi... Et pour trouver Mae Aw, tape Mae sa-Nga... C'est bon, tu vois où le bidule se situe ? A+



Jacques 26/11/2013 04:28

Bonjour à vous, merci de nous faire partager toutes ces informations... nous partons pour Bangkok en fin d'année et vraiment, vous nous donnez l'envie de voir, sentir et gouter à la Thaïlande...
merci encore

Franck 26/11/2013 19:29



Bon voyage !



domi27 12/01/2013 00:49

moi je dis chapeau à tes parents !! ..

quinf 15/10/2012 20:54

Là au moins t'as pas l'air embêter par les touristes

Franck 16/10/2012 08:38



J'adooooore !



michel 29/08/2012 14:47

ça l'endort le scooter sasha!!!ps:l'estomac a bien supporté ces nourritures differentes?

Franck 29/08/2012 14:59



Anna, c'était le vélo, Sasha, c'est le scooter ! Pour la nourriture, à part une ou deux fois, tout était super bon et les estomacs ont plutôt bien toléré tout ça...



Jonathan 29/08/2012 12:35

Un resto sans boisson ...bizarre les thaïlandais ..lol

Franck 29/08/2012 15:02



Sur le coup, on se demandait si elle se foutait de nous... lol



sebastien 29/08/2012 10:01

trop sympa la balade

Franck 29/08/2012 13:27



Ouaih, vraiment sympa ! On retentera l'expérience à Koh Lanta... A suivre pour de nouvelels anecdotes...