Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On part en vadrouille !
  • On part en vadrouille !
  • : Lorsque je ne suis pas en voyage, soit je prépare le suivant, soit je raconte le précédent...
  • Contact

Projets

Birmanie - Février 2015

Etats-Unis - Juillet 2015

Sud Turquie - Octobre 2015

Sud marocain - Avril 2016

Indonésie - Juillet 2016

Namibie - Avril 2017

Déjà faits

Grèce (2000), Tunisie (2001), Canaris (2002), Italie (2002), République Dominicaine (2003), Turquie (2003), Russie (2003), Etats-Unis nord est (2004), Egypte (2005), Corse (2005), Réunion (2005), Maurice (2005), Angleterre (2006), Inde Rajasthan (2007), Floride (2008), croisière Caraïbe (2008), Arizona (2009), Mexique (2009), Guadeloupe (2010), Jordanie (2010), Balkans (2011), Irlande (2011), Thaïlande (2012), Andalousie (2012), ouest américain (2013), croisière Méditerrannée (2013), Portugal (2014)

Compteur Global

Pages

Carnets De Route

14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 11:14

Que les fans de prose prennent un verre,
Que les fans de vers fassent une pause,
Tout le monde devant mon carnet de route pour suivre cette nouvelle journée de vadrouille aux Balkans !

 

Pour les petits retardataires, nous sommes plus précisément au Monténégro. Plus précisément à Budva. Plus précisément au camping… euh…, au fait, il s’appelle comment ce camping ?... Renseignement pris à l’accueil, il s’agit du Camp Tipi. Et ma foi, il m’a l’air plutôt pas mal… Sanitaires propres, calme, verdure, ombre,… Et comme diraient les pages jaunes, proches commodités… et plage juste en face… Il ne nous manque rien. Ah, si !!... Ai-je fait un rêve ? Il me semblait pourtant que c’était bien réel… Nous avions deux filles… Anna et Sasha… Au réveil, dans la tente, Sandrine et ses cheveux en pétard sont bien là… Anna et son haleine de cachalot, présente !… Et moi, tout pimpant, fidèle au rendez-vous... Mais aucune trace de cette petite Sasha fabriquée par mon imagination nocturne ! Dommage, car dans ce rêve, cette petite m’avait paru vraiment géniale… Allez, tant pis, on baisse la fermeture-éclair de la tente, on prend notre première bouffée de soleil et… surprise ! Qui vois-je ? Sasha, deux ans, gentiment en train de tout installer pour le petit déjeuner… Alors soit elle est aussi géniale que dans mon rêve, soit elle ne pense qu’à satisfaire son ventre !... Si tu la connaissais comme je la connais, tu penserais ce que je pense…: Grosse bouffe a faim !!!

  

Balkans 667


Allez, comme on n’est pas venu ici pour sucrer les fraises et qu’il est déjà bientôt onze heures, on met maintenant le cap vers la plage. Mais pas une plage choisie par hasard en pointant du doigt sur une carte les yeux bandés ! Nous nous rendons à celle de Sveti Stefan, certainement la plus connue du Monténégro ! Ah, vu ta tête, toi, tu n’en as jamais entendu parler, c’est ça ? En fait, ce long ruban de galets fait bomber le torse des monténégrins car il donne sur le « Mont Saint Michel » local : Un ancien village de pêcheurs situé sur une île reliée au continent par une route surélevée… C’est aussi beau qu’une danseuse à moitié nue du Lido et c’est aussi inaccessible que cette même danseuse à moitié nue du Lido… Pas touche !! Il est en effet interdit d’y poser le moindre doigt de pied car l’île entière est maintenant la propriété privée de richissimes magnats russes du pétrole qui en ont fait des hôtels de luxe pour milliardaires… russes. Et on a beau être blonds aux yeux bleus tous les quatre, je ne pense pas que les vigiles nous prendraient pour de nouveaux riches russes si nous nous pointions à l’entrée au volant de notre Classe B poussiéreuse… Donc c’est officiel, nous devrons nous contenter de la plage pour smicards, tout comme le reste de la populace locale…

 

Et pour te rendre sur cette plage avec vue sur les VIP, il faut que tu saches que les gars du coin n’auront aucun scrupule à te demander l’équivalent du PIB du Tadjikistan pour une heure de stationnement dans leur parking défoncé. Ensuite, il faut également que tu saches qu’il te faudra supporter le vacarme que feront d’énormes haut-parleurs qui te balanceront leurs watts tous les cinquante mètres. Enfin, il faut que tu saches que la plage sur laquelle tu te rendras sera squattée par des centaines de transats et parasols qu’il te faudra enjamber pour accéder à la grande bleue. Après tout ça, si tu décides quand même de venir faire un tour ici, et bien il faut que tu saches que cette plage, elle pourra éventuellement te plaire car elle reste malgré tout croquignollette. Bien évidemment, on retrouve ici les mêmes rangées de sardines qu’à la Grande Motte ou qu’au Cap d’Agde, les maillots de bain en plus… Et ici aussi, la couleur des sardines peut aller du blanc cassé pour les p’tits nouveaux jusqu’au rose fuchsia pour les habitués. Et bien maintenant qu’on est là, faisons la crêpe comme eux ! On alterne comme ça entre le hâlage, la baignade, le bronzage, la baignade, le cramage, la baignade… Du grand classique, à part peut-être le fait qu’à chaque fois que je me jette à l’eau, j’ai toute une nuée de piranhas monténégrins qui me dévore la jambe droite ! Piranhas ou je n’sais quoi d’autre, ces bestioles tentent en effet de me rogner le tibia au prétexte d’une petite coupure qui leur fait s’activer les glandes salivaires… Bref, je suis obligé de me débattre dans un flot de sang pour espérer faire trois ou quatre brasses tranquillement, avant qu’une autre nuée de ces bestioles ne repasse à l’attaque. Allez, c’en est trop, fuyons ces piranhas, retour au camping pour le repas, sans artifice ni vodka, sans une cuillère de Beluga, juste une petite tomate mozza, c’est sûr, ces russes n’en voudraient pas… 

 

Balkans 661

 

Balkans 666

 

Que les fans de prose prennent un verre,
Que les fans de vers fassent une pause,
Tout le monde devant mon carnet de route pour suivre la suite de cette nouvelle journée de vadrouille aux Balkans qui nous emmène maintenant dans le centre de Budva !

 

Et ne nous embarrassons pas de fioritures, je ne vais pas te l’emballer dans un beau papier cadeau avec un nœud rouge sur le dessus. C’est beau… Oui… Très beau, même… Mais… Parce que oui, il y a un « mais »… Les milliardaires russes de ce matin ont peut-être conquis la presqu’île de Sveti Stefan à grands coups de pétrodollars, mais ils ne sont pas loin d’indexer la ville de Budva rien que par leur présence. Les envahisseurs… David Vincent les a vu ! Ils sont partout ! Dans le port, énormes bateaux protégés par des vigiles… En ville, boutiques de luxe et défilé de Ferrari… Et pour paraphraser notre grand poète Jean-Marie Bigard, il y a eu un lâché de sal… dans les rues de la ville. Bimbos blondasses se déhanchant en string ficelle dans de petites ruelles médiévales, je ne sais pas toi, mais pour moi, il y a quelque chose qui cloche au nez ! Nom d'un chien, tu parles d'un ancien pays communiste ! Staline doit se retourner dans sa tombe ! Bon, dans un autre contexte, je t’aurais certainement confié que de jeunes blondinettes très courtement vêtues ne sont pas pour me déplaire, mais là, ça fait franchement tache d’huile de vidange sur la toile de maître… Euh… Après coup, comme nous avons pour l’occasion mis nos beaux habits du dimanche, c’est-à-dire les mêmes que les autres jours, je crois que c’est nous qui ne sommes pas au bon endroit au bon moment… Donc Budva, ainsi font font font, un p’tit tour et puis s’en vont… Voilà, à toi de te faire ta propre idée, tu as tous les éléments du dossier. Mais nous concernant, mon p'tit doigt me dit qu’on ne reviendra pas ici pour y passer nos prochaines vacances… 

 

Balkans 677


Balkans 684

 

Balkans 669 Balkans 671


Balkans 693

 

Balkans 692

 

Mais avant de penser à nos prochaines vacances, pensons à l’apéro de ce soir. C’est l’apérobic, à elle la gym à moi l’tonic… Sauf que pour ce soir, ce sera une bonne bouteille de ratafia bien de chez nous que nous avons l’intention de partager avec nos chers petits voisins roumains qui nous ont semblé bien sympathiques ce matin. Et les bougres ne se font pas prier bien longtemps ! On passe donc une agréable soirée en compagnie de Ana et Sorin originaires de Bucarest… En espérant ne pas avoir mal à la tête demain matin… De toute façon, demain est une autre aventure…
 

Balkans 694

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Franck - dans Balkans
commenter cet article

commentaires

sébastien 31/07/2014 09:58

Je dirais plutôt que lénine doit faire ventilateur dans son mausolée ::

Franck 31/07/2014 10:57



lol
Je la prends celle-là !