Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : On part en vadrouille !
  • On part en vadrouille !
  • : Lorsque je ne suis pas en voyage, soit je prépare le suivant, soit je raconte le précédent...
  • Contact

Projets

Birmanie - Février 2015

Etats-Unis - Juillet 2015

Sud Turquie - Octobre 2015

Sud marocain - Avril 2016

Indonésie - Juillet 2016

Namibie - Avril 2017

Déjà faits

Grèce (2000), Tunisie (2001), Canaris (2002), Italie (2002), République Dominicaine (2003), Turquie (2003), Russie (2003), Etats-Unis nord est (2004), Egypte (2005), Corse (2005), Réunion (2005), Maurice (2005), Angleterre (2006), Inde Rajasthan (2007), Floride (2008), croisière Caraïbe (2008), Arizona (2009), Mexique (2009), Guadeloupe (2010), Jordanie (2010), Balkans (2011), Irlande (2011), Thaïlande (2012), Andalousie (2012), ouest américain (2013), croisière Méditerrannée (2013), Portugal (2014)

Compteur Global

Pages

Carnets De Route

29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 13:01

Nouvelle journée, nouvelle épopée ! Pour commencer, le réveil sonne la fin de nos rêves à une heure où même le petit déjeuner hésite encore à sortir de son lit… J'ai le cerveau dans le formol et la goutte au nez ! Faut dire que sur le petit matin, il ne faisait pas bien chaud… Pas froid,… mais pas bien chaud quand même ! Heureusement que les quelques hivers passés dans mes Ardennes natales m’ont endurci la couenne ! Niveau confort, même si j’étais loin de mon matelas extra-large, très loin de ma couette molletonnée et très très loin de mon bol de Banania servi quotidiennement au lit par ma femme, ne nous plaignons pas, j’ai déjà connu pire ! Euh… concernant le petit déj’ servi au lit, arrête de fantasmer,… j’ai menti ! Et puis si tu connais Sandrine, tu t’en doutais un peu !!! Par contre, je ne te mentirai pas en te confessant que j’ai eu cette nuit des envies de meurtre… Là, ce n’était pas la douce mélodie de l’appel à la prière d’Ali le muezzin, mais les ronflements de l’israélien de la tente du bout qui m’ont gentiment taquiné les écoutilles comme l’aurait aussi bien fait un marteau piqueur… Pioncer dans le désert d’un pays arabe et se faire réveiller par les ronflements d’un israélien, avoue que c’est quand même pas d'bol, non ?!?

 

Bon, ça y est, le soleil se lève sur le Wadi Rum. Par contre, à la différence du soleil, ce soir, on ne se couchera pas ici. C’est notre dernière journée de crapahute sablonneuse et il nous faut remettre la machine en route… Dans le camp, tout le monde roupille encore… Impossible, donc, de remercier notre ami Mohammed comme il se doit avant notre départ. En tout cas, Mohammed, si tu lis ce carnet, merci ! C’était sympa comme tout,… sympa comme un jordanien !

 

Pour la rando du jour, pas de quoi affoler les compteurs ! Une heure maximum de marche pour regagner le village de Rum… Autrement dit, après la journée d’hier, c’est plus un décrassage de guiboles qu’autre chose ! Pourtant, on a beau avoir les muscles qui tirent la tronche, mentalement, nous sommes sur notre trente et un ! J’ai bien dit mentalement, je ne te parle pas de mode, là ! Car question coiffure, propreté et allure vestimentaire, nous sommes plus proches des Deschiens que de Christian Dior ! Si je me croisais, je pense que je me donnerais une pièce pour avoir bonne conscience… Non, là, je te parlais bien du sourire niais que nos trombines arborent fièrement de si bon matin ! Mais alors pourquoi sommes-nous si heureux de nous lever à une heure où le soleil a encore des crottes dans le coin des yeux ? Et bien figure-toi que j’ai préparé une dernière petite activité dans le désert en guise de cerise sur le gâteau… N’ayons pas peur des mots, je crois qu’on peut même parler de pastèque sur le gâteau... : On va tous les quatre s’envoyer en l’air dans le ciel du Wadi Rum !... Pour éviter toute question que tes hormones mâles pourraient te poser, je vais reformuler : Nous allons survoler le désert en ULM !!! C’est mieux comme ça ? Bon, avec un programme comme celui-là, pas la peine de te dire que je n’ai pas besoin de booster mes troupes pour remettre les jambes en mode effort ! A mon commandement, en avant, marche !! En quelques foulées, la boucle est bouclée, nous retrouvons le village, notre fidèle Mitsu et le macadam. Le sable n’est plus,… paix à son âme !

 

Le rendez-vous avec le pilote hongrois (oui, oui,… hongrois !) de l’ULM est fixé à huit heures dans la station service de Diseh, un petit bled situé à quelques kilomètres de la réserve. De là, j’ai convenu avec le pilote qu’il nous escorte jusqu’à la piste de décollage pour y prendre un thé. S’ensuivront les consignes de sécurité pour aboutir à l’objet de notre venue,… l’U….L….M…. ! Comme tu peux le constater, j’ai tout médité, préparé, programmé, planifié,… Euhhhh… Il nous manque juste un petit détail : Où ont-ils bien pu planquer la station service ? Pas grave,… c’est un nouveau prétexte pour se frotter à un bédouin du coin… Tiens, adressons-nous à ce vieux monsieur qui m’a l’air bien sympathique ! Pas d’bol, le mec en question parle aussi bien l’anglais qu’mon père ! Si c’est vraiment le cas, je n’ai donc à ma disposition que les mots « week-end » et « short » pour lui faire comprendre que je recherche une station service ! Tant pis, je relève le défi !

 

« Gas station ? (je le tente quand même en anglais, on verra bien…)

- !??!!!

- Station service ? (en français, mais avec l’accent anglais, on ne sait jamais…)

- ?????!!!!!

- Service station ? (allez, je tente le tout pour le tout avec l’accent arabe…)

- !?!?!?!?!?!?!?!?

- Diesel ? (j’en suis réduit à mimer le mec faisant son plein…)

- Ahhh ! Diesel !

- Eureka, il a compris !!!... Euhhhhh, pourquoi il me demande de le suivre chez lui… ?

- No money, no money !

Ça y est, je viens de percuter ! Le type pense que je cherche du gazole et veut que j’aille chez lui pour m’en filer (en deux mots)… et gratuitement, en plus ! Mais qu’est-ce qu’ils sont sympas ces jordaniens ! »

Sympa, mais pas contre, au jeu des mimes, il est vraiment nul… Là, le gars pige que dalle à ce que je lui explique avec les mains ! Pourtant, je t’assure, je faisais super bien le mec qui n’est pas en rade d’essence et qui a rendez-vous à huit heures à la station service de Diseh avec un pilote d’ULM hongrois… Toi, j’en suis sûr, t’aurais r’connu de suite ! Heureusement, un p’tit jeunot baragouinant quelques bouts de rosbif est venu à mon secours et nous a rapidement montré la direction à prendre… Ouf !

 

Arrivés sur place, il y a bien un pompiste, deux trois dromadaires, quelques clients,… mais pas l’ombre d’une trogne de pilote d’ULM hongrois dans les parages... Huit heures dix,… huit heures vingt,…huit heures trente,… toujours personne… Le type m’a visiblement posé un gentil petit lapinou dans les règles du lard… Notre projet d’ULM est en train de s’envoler… sans nous !  On commence à se faire à l’idée quand un homme se dirige enfin vers moi… Manque de bol, il est typé, barbu, porte une djellaba et approche la soixantaine… En d’autres termes, si c’est vraiment lui le pilote d’ULM hongrois, c’est qu’il s’est sacrément bien intégré à la Jordanie !

« Vous avez un problème ? Que puis-je faire pour vous ? (un mec sympa comme ça, c’est sûr, c’est bien un jordanien…)

- Non, pas de problème, nous avons rendez-vous ici à huit heures avec un pilote d’ULM…

- Ok, plus qu’une demi-heure à attendre !

- Non non, vous avez mal compris, le rendez-vous était à huit heures ! »

Et là, le type se met à sourire avec autant de dents que sa mâchoire en possède encore en m’indiquant que cette nuit, j’ai juste un tout p’tit peu omis de remonter ma montre d’une heure pour le passage à l’horaire d’hiver ! Cooooool ! Aussi rapide que le Concorde, l’ULM vient de faire son come back dans la short list des activités du jour. Une info comme celle-là, ça te fout la patate comme un premier verre de lendemain de cuite sans passer par la case mal de crâne ! Bon, toi, bien évidemment, méchant comme tu es, tu vas simplement retenir qu’il y a eu un loupé de ma part sur c’coup-là ! Je plaide coupable mais pour ma défense, sache que je m’étais noté ce changement d’heure dans un p’tit coin de la tête pour dimanche… Et là, nous sommes vendredi… Mais après coup, c’est vrai que le vendredi dans les pays musulmans, c’est notre dimanche à nous ! Fallait y penser…

 

Jordanie 0984  Jordanie 0990 

 

Tout ça l'un dans l'autre fait qu'au final, on est bien venu nous chercher comme prévu, on a pris notre petit thé comme prévu et on a pu s’envoler dans notre tondeuse volante comme prévu ! Et là, du bonheur comme s’il en pleuvait,… J’te raconte même pas… Allez, si, j’te raconte ! Mais avant de décoller, je te présente quand même Szolt, notre pilote. Il est donc hongrois, vis à Aqaba et rejoint tous les jours le Wadi Rum en ULM pour faire découvrir à quelques chanceux cette étendue désertique vue du ciel. A la question « Aimes-tu ton job ? », il m’a répondu : « I love it »… Tu m’étonnes qu’il l’aime !!! Entre passer mes journées derrière mon bureau et piloter un ULM dans le Wadi rum, je ne gambergerais pas longtemps… Bon, les filles, c’est bien beau de jacter comme des dindes, mais faudrait peut-être passer aux choses sérieuses, on a notre Boeing garé en bout de piste !!! Accrochez vos ceintures, serrez les fesses et gardez les yeux bien ouverts ! Mouillage de culottes interdit ! Comme il n’y a qu’un ULM, ce sera les femmes et les enfants d’abord ! Chloé est désignée d’office pour expérimenter la machine, suivie de près par Mumu, puis par Sandrine. Vues leurs têtes balafrées d'un immense sourire à leurs retours, j’en déduis que ça doit valoir son pesant de cacahuètes ! Ça y est, c’est mon tour ! Je m’installe, règle mon casque,… et en ULM Gilberte (version aérienne de « en voiture Simone ») ! Et là,… Whaouuuuuuuuuuu ! Je pourrais continuer comme ça les "u" sur des dizaines de lignes... Ce serait chiant à lire mais ça les vaudrait bien ! De là-haut, on entrevoit notre vadrouille d’hier, la montagne qu’on a enjambée,… et ce désert sorti tout droit d'un livre de coloriage… J’te laisse mater les photos !!! Inutile de te préciser que comme ce type de paysage ne court pas les rues du côté des Ardennes, j'en profite un max et écarquille les yeux jusqu’à en exploser le plafond de l’émerveillomètre ! Et comme un gosse de cinq ans, après vingt cinq minutes de nirvana, j’ai du mal à descendre de mon manège. Tant pis pour moi, je n’avais qu’à attraper le pompon pour gagner un deuxième tour ! Ou alors redonner quarante dinars au monsieur…
 

 Jordanie 1019   Jordanie 1026 

 

Bon, ben… ça y est,… il est l’heure de se dire au revoir avec le Wadi Rum… Comme de jeunes amoureux de vacances au moment de la séparation fatidique, on a le cœur lourd et la gorge serrée. Hormis le dernier et interminable roulage de pelle devant la sortie du camping, c’est tout pareil. On se promet de se revoir un jour, qu’on pensera longtemps à ces moments passés ensemble, et nanani et nananère… Bon, c’est vrai qu’un jour de plus n’aurait pas été un jour de trop, mais on va se contenter de ce qu’on a eu, ce qui était déjà plus que bien ! D’ailleurs, toi aussi, tu ferais bien de ramener ta margoulette dans l’coin. C’est promis, juré-craché, tu ne le regretteras pas !

 

Let’s go, the show must go on ! Plus au sud de la Jordanie, comme le disait si bien Moïse, s'ouvre la mer Rouge. Ça fait un bail que je rêve d’aller faire un p’tit coucou à tous les poissons qui vivent là… Et comme du rêve à la réalité, il n'y a qu'une heure de route, chauffeur, si t’es champion, appuie sur l’champignon !! Direction Aqaba !! Arrivés en périphérie de la ville, c’est moche, on traverse des zones industrielles et portuaires. C’est un peu Le Havre, avec un brin de soleil en plus ! Là, je viens de me mettre les havrais à dos… Ça, c’est fait… Bon, rassure-toi, pas question de loger dans l’coin ! Nous poussons jusqu’au Bédouin Garden Village, un hôtel les pieds dans l’eau situé à une dizaine de bornes au sud de la ville. En arrivant, il ne leur reste plus qu’une chambre pour quatre… A douze dinars par personne, ça fera bien l’affaire ! Et puis dormir dans la même chambre que trois filles, pourquoi voudrais-tu que ça me dérange ? Les jordaniens vont simplement me prendre pour un dieu ! lol ! Allez, nos sacs déposés dans la chambre, on troque aussi sec nos godillots de rando contre nos tongs. En deux minutes, on passe du mode trek au mode cool ! Et puis ici, c’est la fête du slip… de bain ! J’enfile donc mon petit short de bain bien saillant comme il faut, ma paire de lunettes de kakou… What else ? Je suis fin prêt pour aller tremper mes arpions dans la mer Rouge pour la première fois de toute ma vie !!! Tu te rends compte de la chance ???

 

Une fois les pieds dans l’eau, j’ai bien la confirmation que nous ne sommes pas au Havre ! Niveau température, nous sommes à des années lumières de la Manche, même dans la meilleure de ses formes ! Par contre, ici, ce n’est pas le paradis de la mouillette de cul, de la barbotte reposante ou d’autres jeux en tous genres. Dès les premiers pas, c’est corail à gogo ! Pas grave, je suis là pour me gaver de fonds marins… Je choppe donc mon masque, mes palmes et mon tuba,… et direct à la baille ! Sous l’eau, je glougloute rapidement dans une eau à faire passer la Vittel pour de l’huile de vidange dans laquelle évoluent des dizaines, des centaines,… que dis-je,… des milliers de poissons multicolores ! Et le corail… Je ne t’ai pas parlé du corail ? Rouge, jaune, vert,… ! C’en est trop, il faut que les filles voient ça… Chloé et Mumu découvrent donc tour à tour ce qu’a à nous proposer la mer Rouge ! C’est leur toute première fois en snorkeling, et comme toutes premières fois, elles sont un peu tendues comme un string (n’est-ce pas, Chloé ?). Mais bon, à voir leur banane dépasser de chaque côté du tuba, l’émerveillement prend visiblement le pas sur leur appréhension… Bon, la fin d’après-midi approche, tu voudrais peut-être qu’on aille se balader en ville ? Euuuuh, je te rappelle quand même que notre peau de bébé n’a pas vu l’ombre d’une savonnette depuis trois jours… Ça commence à sentir le petit touriste qui s’néglige ! Donc tous à la douche ! Mais chacun son tour, faut pas déconner, on a beau être sale, vivre dans la même chambre, on n’est pas des bêtes, quand même !

 

pt50210 Divers 4893

 

Une fois à Aqaba, nous avons de nouveau la possibilité de mettre en avant notre expression favorite : « Qu’est-ce qu’ils sont sympas ces jordaniens ! » Dans un supermarché qui n’a de super que le nom, alors que les rédactrices en chef du magazine « Que choisir » évaluent les avantages et les inconvénients d’un litre de jus d’orange par rapport à un litre de jus de mangue, je m’éclipse deux minutes pour taper la discute avec les trois employés du magasin qui sont en train de dévorer un poulet grillé dans l’arrière-boutique… Ni une ni deux, je me retrouve à table avec eux, du poulet et des frites dans l’gosier ! Même pas la peine de se salir les mains, ils me donnent la becquée !!! Pour nous, petits français égoïstes et méfiants, ce type de comportement, ce n’est même plus de l’hospitalité, c’est X-files ! Bon, après délibération qui a permis au jus de mangue de l’emporter, nous cherchons maintenant comment téléphoner en France… Inutile de chercher bien longtemps ! Alors qu’on demande à un jordanien comment procéder avec notre carte téléphonique, celui-ci nous tend spontanément son téléphone perso… On est dans X-files, j’te dis !!! Bon, je n’sais pas toi, mais moi, cet élan de sympathie, ça m’a mis les crocs ! On s’attable donc au Syrian Palace où on nous sert quelques falafels et d’énormes mensafs de mouton mijoté dans du lait de chèvre… Hmmmm ! Il ne nous en fallait pas tant, on s’est fait craquer la ceinture… pour à peine cinq dinars par personne !    

 

Jordanie 1058b 

De retour à l’hôtel, illico presto au dodo ! Encore une fois, après une journée comme celle-ci, pas la peine de compter les dromadaires pour s’endormir ! Vivement la suite ! Vivement demain ! De toute façon, demain est une autre aventure !


 

Pour plus de photos, sache que tu en retrouveras beaucoup d'autres dans la rubrique "Albums photos"

Et puis si ça te dit... un petit commentaire me ferait bien plaisir...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Franck - dans Jordanie
commenter cet article

commentaires

Gwen 09/05/2012 08:49

Je prépare un voyage de 10j en Jordanie début juin et le site Voyageforum m'a naturellement envoyé vers ton blog.
Je me suis régalée avec ton récit vivant et bourré d'humour.
Bon la partie Wadi Rum m'ennuie car ça a l'air d'être arnaque et compagnie : votre guide qui fait sa sieste et joue au foot, ca pique un peu! J'ai des amis qui ont payé un tour en 4x4 de 4h pour
voir le meme pont que vous et on les a amené voir un petit à 2h30 de là... Bref les guides font ce qu'ils veulent.
Aussi, j'aurais bien aimé que tu me donnes les coordonnées du type qui vous a fait faire un tour en ULM. C'est une vue originale et différente du désert qui nous botterait bien après ta
description.
En tous les cas, merci de partager ton vécu et ressenti, c'est un plaisir de te lire.
Bonne soirée.
Gwen

Franck 09/05/2012 08:57



Concernant le Wadi Rum, sois vraiment clair dans ta demande auprès du guide... Après, comme nous lors du second jour, tu peux te faire un itinéraire à pied en solo... Enfin, tu peux joindre Zsolt
aux adresses suivantes : patronfly@gmail.com ou info@royalaerosports.com A+



marie 11/06/2011 12:30


toute s est belles histoire te donne envie de partir super


alain 22/03/2011 19:25


Bon, maintenant cela suffit les attaques personnelles: quelques pages auparavant, tu attaquais lâchement les retraités de la poste, or je pars cet été avec un de ceux-là (mais en individuel quand
même, pas en groupe bob ricard), et voilà que tu critiques cette belle ville du Havre, classée comme Pétra à l'Unesco (ce n'est pas une blague) dont je suis à 70 km, et la Manche, que je vois de
chez moi (enfin, 2 jours par an quand il ne pleut pas). Donc dorénavant faudra que ça cesse, sinon j'arrête de lire ce blog...quoique, je ne sais pas si je vais pouvoir résister, parce que
moi-aussi j'ai prévu d'aller voir les poissons au "large" du Bedouin Garden...Bon OK, je continue.


BELIART 04/03/2011 08:52


Oublié les livres touristiques barbants et sans grand interêt. Vive ton blog et tes récits supers sympa. Encore une fois j'en redemande et pourtant, je ne suis pas fan de voyage. S.L te le
confirmera. Bravo.


Franck 12/03/2011 13:39



Merci merci !



michèle 20/02/2011 21:30


grand merci de toutes ces indications précieuses et surtout du ton et de l'écriture de ces pages que j'ai adorées.

nous partons début avril à 4 et j'ai noté plein de bonnes idées.

charge à nous de faire la même choses pour les suivants ....


Franck 21/02/2011 08:10



Merci pour ce commentaire bien sympa. La suite de notre périple bientôt en ligne !!!



chloé 12/02/2011 15:00


La balade en ULM, un moment vraiment inoubliable...comme beaucoup d'autres


Franck 16/02/2011 11:35



Comme ta première plongée par exemple ?



michel 02/02/2011 11:51


etape bien resumée et imagée;facile et distrayant à lire, un editeur est né......


Yoyo 30/01/2011 15:26


La suite ! La suite ! Vite.....


guillaume 17/01/2011 10:53


effectivement, le désert y a rien de mieux pour le repos et l'anti stress, d'ailleurs à moi de partir. Au fait, bravo pour les commentaires.